Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

Economie

La journée des célibataires a transformé la Chine en paradis du e-commerce

© Twitter - @Alizila

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 11/11/2013

Le 11 novembre est la journée des célibataires et... des promotions sur l’Internet. Une folie du e-shopping s’est emparée des 270 millions de cyber-consommateurs, qui ont transformé ce jour en plus importante date de l’histoire du commerce en ligne.

Le jour des célibataires en Chine est devenu, cette année, la date la plus importante de l’histoire du e-commerce. En une matinée, Taobao et Tmall, les deux principaux sites marchands du géant national de l’Internet Alibaba, ont enregistré 3,1 milliards de dollars [2,32 milliards d’euros] de transactions en ligne. C’est le double des ventes réalisées dans une journée entière par tous les e-commerçants, lors du Cyber monday 2012, l’équivalent américain de cette grande messe des bonnes affaires en ligne.

Outre le mastodonte Alibaba, dont la galaxie des sites représente 80 % des ventes en ligne, Amazon et une myriade d’autres e-commerçants cherchent, à coup de promotions pouvant aller jusqu’à -90 % du prix, à attirer l’attention des plus de 270 millions de cyber-consommateurs chinois.

Si la date du 11 novembre est, depuis une vingtaine d’années, l’occasion pour les âmes solitaires de déclarer leur flamme, Alibaba y a greffé, à partir de 2009, ce que le magazine ‘’Foreign Policy’’ appelle "la thérapie par le shopping". À tel point qu’un internaute s’est exclamé sur Weibo, l’équivalent chinois de Twitter, que “passer la journée des célibataires seul n’est pas effrayant, mais ce qui l’est est de ne pas avoir les moyens de profiter des promotions du ‘double 11’ (11 novembre)”.

Le soutien aux quelques centaines de millions de célibataires se résume essentiellement aux promotions mises en avant par les cyber-commerçants. Tmall se targue, ainsi, de vendre à prix cassés des sweat-shirts portant l’inscription “je suis célibataire, parce que je suis trop gros(se)”. Amazon a annoncé abaisser le tarif des bagues de mariages... au cas où. Alibaba souligne, de son côté, que les Chinois se sont rués sur les sous-vêtements : deux millions de caleçons et autres soutiens-gorge se sont vendus entre minuit et une heure du matin.

Sacre du PDG d’Alibaba

Mais l’essentiel du chiffre d’affaires provient surtout des produits technologiques, qui n’ont que peu à voir avec les cœurs à prendre. Ainsi, Xiaomi, la star du moment des smartphones “made in China”, a été la première marque à dépasser les 100 millions de yuans [12,2 millions d’euros] de vente en cette journée de fièvre dépensière. Un cap franchi en trois minutes.

Certes, un grand nombre de marques, même occidentales, comptent profiter de cette journée. Mais le grand vainqueur en sera, très probablement, Jack Ma, le PDG d’Alibaba, comme le rappelle le ‘’South China Morning Post’’. Avant le coup d’envoi de la frénésie dépensière de ce "cyber monday" à la chinoise, l’homme d’affaires avait estimé que cette journée allait, à elle seule, rapporter plus de trois milliards d’euros à son groupe.

Un objectif d’autant plus réaliste que, cette année, la journée d’e-promotions a reçu le soutien du Premier ministre, Li Keqiang, en personne. Il a reçu Jack Ma lundi dernier, et, à l’issue de leur discussion, a félicité le fondateur d’Alibaba d’avoir créé une véritable “fête du shopping”.

Mais pour certains, le "double 11" peut se transformer en véritable calvaire, voire être mortel. En 2012, les transporteurs chinois ont eu le plus grand mal à assurer toutes les livraisons dans les délais. La fatigue de livreurs obligés de transporter plus de 150 colis par jour, ne leur laissant même pas le temps de déjeuner, a également été relevée par plusieurs médias chinois.

Première publication : 11/11/2013

  • TECHNOLOGIES

    Les rêves de grandeur de Xiaomi, l'"Apple chinois"

    En savoir plus

  • JEUX VIDÉO

    La Chine prête à accueillir les Xbox, Playstation et Wii en toute légalité

    En savoir plus

  • CHINE

    La transition économique chinoise n'est pas un long fleuve tranquille

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)