Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France insoumise : le coût du programme de Jean-Luc Mélenchon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 11/11/2013

"Ordre, contre-ordre, désordre"

© France 24

Presse française, Lundi 11 novembre. Au menu de la presse française ce matin, les commémorations de l’armistice qui a mis fin à la Première guerre mondiale, sur fond d’appel à l’unité national lancé par François Hollande, à un moment où la fronde fiscale menace de s’étendre.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, les commémorations de l’armistice, qui a mis fin à la Première guerre mondiale.
 
Cent après le début de ce conflit qui a fait plus de 9 millions de morts, la France rend hommage à ses «poilus», ses soldats de la Grande guerre. Des commémorations qu’on retrouve à la Une de la Croix, qui revient sur les racines de ce conflit.
 
 
Et alors que débutent les commémorations, François Hollande a décidé de se rendre à Oyonnax, dans l’Ain, pour un 11 novembre placé sous le signe de la «mobilisation» en temps de crise. Le président de la République «rêve d’unité nationale», mais, ironise le Figaro, si François Hollande «se pose en généralissime, il soulève d’abord la question de son autorité». «Le courage que le général Hollande demande à la troupe, en fait-il preuve lui-même en rechignant à adopter les réformes structurelles dont le pays a besoin ?». «Le poilu d’hier, avec son bon sens un peu bourru, aurait ainsi résumé la situation: «Ordre, contre-ordre, désordre».
 
L’appel à la mobilisation de François Hollande intervient à un moment où la fronde contre l’écotaxe lancée en Bretagne menace de s’étendre dans tout le pays. Le Figaro rappelle que des actions coup de poing ont eu lieu ce week-end. Après les portiques écotaxe, ce sont les radars qui font les frais de la colère fiscale.
 
Le mouvement s’étend, et les mises en garde «contre une implosion sociale se multiplient», d’après le Point, qui fait état d’un sondage selon lequel 72 % des Français estiment que les mécontentements sociaux actuels vont déboucher sur un mouvement de grande ampleur. La colère des Bretons est d’ailleurs relayée au niveau politique, à droite, mais aussi à gauche: la présidente de la région Poitou-Charentes et ex-candidate à la présidentielle de 2007, Ségolène Royal, a évoqué ce week-end une «révolte citoyenne» légitime face à une écotaxe «absurde».
 
Les élus de gauche se disent de plus en plus inquiets face à la montée des mécontentements. Ils le sont d’autant plus que les municipales approchent à grands pas, et que la possibilité d’un vote sanction en mars prochain se profile. Les députés socialistes, comme Thomas Thévenoud, que le Parisien a suivi dans sa circonscription de Saône-et-Loire, sont de plus en plus confrontés au malaise de leurs propres troupes.
 
Enfin, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault doit présenter à la fin du mois son projet de loi sur la prostitution à l’Assemblée nationale. C’est un texte qui viserait à pénaliser les clients, d’après Libération, qui évoque une loi «racoleuse», en dressant un réquisitoire totalement à charge contre cette idée.
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/02/2017 Syrie

"Al-Bab aux mains des rebelles syriens ?"

Dans la revue de presse internationale du 24 février : le bastion djihadiste d’Al-Bab serait tombé entre les mains des rebelles syriens, le retour de la famine en Afrique et le...

En savoir plus

24/02/2017 Élection présidentielle française

"Fine, 6 ans, égérie du salon de l’agriculture"

Dans la revue de presse française du 24 février, les alliances politiques qui se forment au centre, entre Bayrou et Macron, et à gauche entre Jadot et Hamon ; la plus grande...

En savoir plus

23/02/2017 Revue de presse internationale

"Vive les pizzas à l'ananas !"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 23 février, la visite du secrétaire d’Etat américain au Mexique, qui s’ouvre dans un climat très tendu entre les deux pays,...

En savoir plus

23/02/2017 Revue de presse française

"Bayrou, Macron, l'empire du milieu"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 24 février, la décision de François Bayrou de ne pas se présenter à la présidentielle, et de s’allier à Emmanuel Macron. La mise...

En savoir plus

22/02/2017 Revue de presse internationale

"Trump, les clandestins, et les valeurs de l'Amérique"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 22 février, les nouvelles consignes de l’Administration Trump pour lutter contre l’immigration illégale eux Etats-Unis,...

En savoir plus