Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 11/11/2013

"Philippines, la ligne de front"

© France 24

Presse internationale, Jeudi 7 novembre 2013. Au menu de la revue de presse internationale, le bilan, toujours provisoire, du super typhon Haiyan qui vient de dévaster les Philippines.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de cette revue de presse internationale, le bilan toujours provisoire laissé par le super typhon Haiyan, aux Philippines, où plus de 10 000 personnes pourraient avoir trouvé la mort.
 
Les images de cette catastrophe font la Une de toute la presse internationale, la Une du International New York Times, qui nous montre des cercueils à terre, au milieu des ruines de que qu’il ne reste plus de Tacloban. Le président Benigno Aquino a décrété l’état de «calamité nationale». Les pillages se multiplient dans le pays, et les autorités peinent à affronter la situation.
 
L’ampleur de la tâche est, il faut le dire, immense, comme le montre l’image des milliers de maisons détruites par le typhon à Tacloban, à la Une de The Independent.
 
Des enfants qui errent au milieu des décombres, à la recherche de quelques pièces, de tout ce qui pourrait leur permettre de survivre: «Un spectacle de désolation et de désespoir», titre The Guardian, qui s’arrête sur le sort des survivants.
 
Les Philippines sont encore en état de choc ce matin. The Philippine Daily Inquirer évoque le pire désastre qui ait jamais frappé le pays. «Yolanda», comme les Philippins l’appellent, a atteint les côtes avec une violence inouïe. A la Une, la photo d’un homme qui porte le cadavre de sa petite fille de 6 ans, qu’il est allée chercher à la morgue de Tacloban. Pour lui comme pour les autres survivants, c’est désormais la faim qui menace.
 
La question que les Philippins se posent désormais, c’est qu’est-ce-que le gouvernement va faire pour leur venir en aide? Va-t-il prendre la mesure de la catastrophe et tout mettre en œuvre pour les secourir? Ce que nous avons lu ce matin dans The Manila Times ne laisse rien augurer de bon. Le journal rapporte que le président Aquino, furieux, a rapidement quitté une réunion de crise, hier, en accusant les autorités de Tacloban de ne pas se montrer à la hauteur.
 
Le typhon Haiyan a touché terre ce matin au Vietnam, mais sans causer de dévastation aux Philippines, en raison de son affaiblissement. Les Vietnamiens redoutaient d’être frappés à leur tour la «furie» de Hayian, comme le titre The Viet Nam News.
 
Le Vietnam où des centaines de milliers de personnes ont été évacuées, rappelle The Guardian, qui explique que le gouvernement philippin a également fait évacuer des milliers de personnes des zones les plus exposée, sauvant ainsi des milliers de vies. Le journal plaide en faveur d’une aide au développement, pour aider ces pays à faire face à de tels cataclysmes. «L’autre conséquence à tirer de ce qui vient de se produire, c’est de remettre le changement climatique à l’ordre du jour», «même si le lien entre Haiyan et le réchauffement climatique n’est pas établi», «car ce sont ces pays, à la fois à basse altitude et très densément peuplés comme les Philippines qui se retrouvent aujourd’hui sur la ligne de front du changement climatique».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/11/2017 COP23

Environnement : "Non, il n'est pas trop tard"

Dans cette revue de presse française du 17 novembre : il n'est pas trop tard pour sauver la planète, c'est le cri d'alarme - et du cœur - de Libération. Au programme aussi : le...

En savoir plus

17/11/2017 Zimbabwe

"La fin est proche" pour Mugabe

Que va-t-il se passer au Zimbabwe, se demande-t-on ce vendredi matin dans la revue de presse internationale. Également au programme : les mains baladeuses d'un sénateur américain...

En savoir plus

16/11/2017 Revue de presse internationale

"Bye bye, Disgrace Mugabe"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 16 novembre, la mise en résidence surveillée de Robert Mugabe, après le coup de force de l’armée zimbabwéenne. L’invitation...

En savoir plus

16/11/2017 Revue de presse internationale

"Le retour du "french flair""

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 16 novembre, les ambitions environnementales affichées par Angela Merkel et Emmanuel Macron à la COP23. Le contrat record...

En savoir plus

15/11/2017 Revue de presse internationale

"A Raqqa, l'incroyable exfiltration des djihadistes"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 15 novembre, l’intervention télévision diffusée cette nuit, d’officiers zimbabwéens clamant vouloir chasser «les...

En savoir plus