Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Inquiétudes sur le projet de loi antiterroriste

En savoir plus

POLITIQUE

Gouvernement Philippe II : derrière la technique, la politique

En savoir plus

FOCUS

Soudan du Sud : la guerre civile vue de l'intérieur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Puy du Fou, 40 ans de voyage dans le temps

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Chapeau bas, Queen Élisabeth !"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bayrou out : pas de quartiers"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Gloire et décadence de Travis Kalanick, patron d'Uber

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Démission forcée du PDG d'Uber : quelles conséquences pour le groupe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Fête de la musique : coupé-décalé en plein Paris

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 11/12/2013

"Mandela et moi"

© France 24

Presse internationale, Mercredi 11 décembre 2013. Au menu de la revue de presse internationale, la cérémonie d’hommage à Nelson Mandela, hier, à Soweto.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse internationale, ce matin, l’hommage rendu hier à Nelson Mandela par ses compatriotes.
 
Le quotidien britannique The Independent évoque un peuple qui a voulu «faire entendre sa voix» lors des cérémonies qui ont eu lieu au stade de  Soweto. Les Sud-Africains ont hué et sifflé leur président Jacob Zuma, mais ont acclamé le président américain Barack Obama.
 
Ce sont bien les Sud-Africains qui ont été les véritables maîtres des cérémonies qui ont eu lieu hier, confirme le quotidien national Mail and Guardian, qui tente aussi quelques explications au fait que beaucoup de travées sont restées vides - problèmes de transports, informations mal communiquées, ou tout simplement, difficultés économiques empêchant beaucoup de Sud-Africains de s’absenter ne serait-ce qu’une journée de leur travail.
 
Ils furent tout de même 50 000 à rendre un hommage pluvieux à ce «géant de l’histoire» que fut Mandela, titre The New York Times, qui résume par un dessin ce qui a fait de «Madiba» ce qu’il fut: à la colère, à l’amertume, au conflit, il a préféré finalement une autre voie, la «voie de Mandela».
 
Egalement présents lors des cérémonies d’hier, une centaine de dirigeants venus du monde entier - un rassemblement rare, rappelle The Wall Street Journal. Plus rares encore ont été certaines images diffusées hier, comme cette poignée de mains échangée entre Barack Obama et le cubain Raul Castro, dans laquelle le journal veut voir un hommage à l’héritage de réconciliation laissé par Mandela.
 
Acclamé par les Sud-Africains, qui ont visiblement apprécié un discours où il a répété son admiration pour Nelson Mandela, Obama a également dénoncé ouvertement l’hypocrisie de certaines louanges: «Il y a trop de dirigeants qui se disent solidaires du combat de Mandela pour la liberté, mais (qui)  ne tolèrent pas l'opposition de leur propre peuple». Quand Obama fait la morale au reste du monde et tente de mettre ses pas dans ceux du dirigeant sud africain, l’idée le convainc toutefois pas tout le monde: à voir avec ce dessin du Independent, où on le retrouve vêtu de la chemise de Mandela… qui est, visiblement, bien trop grande pour lui.
 
Il y a eu les images rares, les images de réconciliation, et aussi quelques instantanés un peu moins cordiaux, voire incongrus. Deux autres images ont également beaucoup retenu l’attention, la photo qui a été prise de François Hollande et Nicolas Sarkozy, assis côte à côte, et que l’on voit dans un moment pour le moins dénué de chaleur. A voir dans The Independent.
 
Il y a eu aussi cette autre image, montrant le Premier ministre du Danemark se prendre en photo durant les cérémonies entre David Cameron et Barack Obama. Tous deux ont l’air de se prêter plutôt de bonne grâce à l’exercice. C’est un phénomène que les anglo-saxons appellent le «selfie», le fait de se prendre soi-même en photo, en tous lieux et en toutes circonstances. Un sport que d’aucuns jugent légèrement inapproprié - surprenant en tout cas.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/06/2017 Obamacare

"Chapeau bas, Queen Élisabeth !"

Dans cette revue de presse internationale du jeudi 22 juin : des indiscrétions sur le projet de réforme de santé aux États-Unis, le chapeau de la reine Élisabeth II est-il...

En savoir plus

22/06/2017 Remaniement ministériel

"Bayrou out : pas de quartiers"

La presse française s’intéresse évidemment en long et en large au remaniement ministériel intervenu hier en début de soirée. Pendant ce temps-là, la droite se déchire à...

En savoir plus

21/06/2017 Incendie

Fin des 3 jours de deuil national au Portugal

Dans cette revue de presse internationale : retour sur les terribles incendies au Portugal, les relations sino-américaines potentiellement affectées par la mort d'un étudiant...

En savoir plus

21/06/2017 François Bayrou

Les affaires compliquent le remaniement

Dans cette revue de presse du 21 juin, le remaniement à la marge du gouvernent qui devient un chambardement. La canicule fait aussi la Une de la presse régionale et puis,...

En savoir plus

20/06/2017 Revue de presse internationale

"Aucune forme de terrorisme ne nous divisera"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 20 juin, les tensions entre les Etats-Unis et la Russie en Syrie, l’attaque contre une mosquée de Londres, et les débuts...

En savoir plus