Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • En direct : une cinquantaine de Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

SPORT

Égypte : un attaquant d’Al-Ahly suspendu pour son soutien aux Frères musulmans

© Capture d'écran Al-Jazira.

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 12/11/2013

Le club d'Al-Ahly, tout récent vainqueur de la Ligue des champions d'Afrique, est en proie à une polémique dont il se serait bien passé. Son attaquant Ahmed Abdel Zaher a été suspendu lundi pour avoir affiché son soutien aux pro-Morsi.

Dimanche, le club Al-Ahly a de nouveau confirmé sa suprématie sur le football africain. Tombeur des Orlando Pirates (Afrique du Sud) 2 buts à 0 en finale retour de la Ligue des champions, les Égyptiens ont remporté la prestigieuse compétition continentale pour la deuxième fois consécutive. Un succès qui étoffe un peu plus le plus beau palmarès d’Afrique, avec huit titres majeurs au compteur.

La joie aurait pu être totale mais depuis dimanche, le club est plongé dans une affaire qui vient ternir ce beau succès. Lundi 11 novembre, Al-Ahly a décidé de suspendre son attaquant Ahmed Abdel Zaher, auteur du second but de son équipe la veille. En cause, la célébration du joueur, qui a profité de l’événement pour faire, face aux caméras, le signe de ralliement des partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi.

Après avoir marqué le but du break pour Al-Ahly, l’avant-centre a tendu quatre doigts en l’air, symbole des partisans pro-Morsi, dont le leader a été destitué par l’armée le 3 juillet. Ces quatre doigts symbolisent la place Rabaa, dont le nom signifie "quatrième" en arabe. C’est en ces lieux que des centaines de partisans de l’ancien président ont été abattus le 14 août, lors d’un assaut de l’armée sur leur campement.

Le joueur, au centre de la polémique, a tenté de désamorcer la situation. "Je l'avais fait mais ce n'était pas mon intention de provoquer une controverse politique. Mon seul but était d'honorer les martyrs, à la fois chez les civils et dans la police", a-t-il expliqué, selon des propos rapportés par le site d'information sportive filgoal.com.

Lourde suspension en vue ?

La direction d’Al-Ahly n’a pas tardé à réagir, annonçant que le joueur serait suspendu pour le Mondial des clubs, qui se tiendra du 11 au 21 décembre au Maroc. Plusieurs membres du comité directeur ont par ailleurs confirmé à l’AFP que cette décision était en attente de confirmation par le conseil d'administration du club.

Mais la sanction à l’endroit d’Ahmed Abdel Zaher pourrait être bien plus sévère, à l’image de celle qui avait frappé l’athlète de kung-fu Mohamed Youssef dans des circonstances comparables. Youssef, qui avait fièrement arboré un t-shirt frappé du symbole des pro-Morsi lors de la remise de sa médaille d’or aux championnats du monde de kung-fu 2013 en Russie, avait écopé de deux ans de suspension.

Dans un communiqué, le ministre des Sports Taher Abouzeid, a déclaré qu’il "attendait" que la Fédération nationale de football "suspende et donne une amende à Abdel Zaher, comme ce fut le cas pour l'athlète de kung-fu Mohamed Youssef".

"Le ministère lui-même ne peut pas prendre cette décision, mais les institutions concernées le peuvent", a-t-il martelé.

Depuis la chute du président Mohamed Morsi le 3 juillet, l’Égypte est plongée dans une grave crise politique et sociale. Les islamistes, chassés du pouvoir par l’armée, sont durement réprimés et plus d’un millier de personnes ont été tuées dans des heurts avec les forces de sécurité.

L’armée a également procédé à l’interpellation de plusieurs milliers de personnes, parmi lesquels les principaux dirigeants des Frères musulmans, mouvement dont est issu l’ex-président Mohamed Morsi.


 

Première publication : 12/11/2013

  • QATAR

    La statue du coup de tête de Zidane déboulonnée à Doha

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Éliminatoires Mondial-2014 : bras de fer entre Al-Jazira et la télévision algérienne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)