Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

SPORT

Barrages Mondial-2014 : mince espoir pour le Sénégal face à la Côte d’Ivoire

© AFP | Les Ivoiriens Didier Drogba et Salomon Kalou

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 16/11/2013

Le Sénégal affrontera, samedi à Casablanca, la Côte d’Ivoire à l’occasion des barrages retour au Mondial-2014. À l’aller, les Éléphants avaient nettement dominé les Lions de la Teranga (3-1), à Abidjan. De quoi partir confiant avant ce match retour.

La Côte d'Ivoire est toute proche d’une troisième qualification consécutive pour une Coupe du monde. Les coéquipiers de Didier Drogba ont, en effet, pris une bonne option pour l’accession au Mondial-2014, en battant le Sénégal 3 buts à 1, le 12 octobre dernier à Abidjan, lors des matches aller des barrages de la zone Afrique.

La statistique

20 - Comme le nombre de matches sans défaite de la Côte d'Ivoire dans les qualifications pour la Coupe du monde. Le dernier revers des Éléphants remonte à septembre 2005, contre le Cameroun (3-2). Ils restent depuis sur 14 victoires et six nuls.

Les Éléphants ont justifié leur statut de meilleure équipe africaine au classement FIFA [17e], en dominant outrageusement des Sénégalais bien fébriles. Sous l’impulsion d’un Gervinho virevoltant, la Côte d’Ivoire a inscrit trois buts, avant de céder dans le temps additionnel, suite à un manque de concentration (3-1). Papiss Cissé a sauvé l'honneur, et entretenu l’espoir des Sénégalais avant ce match de barrages retour, qui se jouera sur terrain neutre, à Casablanca, et non à Dakar, car le stade est suspendu. Les Lions de la Téranga savent, donc, qu’ils devront réaliser un exploit au Maroc, s’ils veulent disputer leur deuxième Coupe du monde de leur histoire.

Le Sénégal sans Demba Ba, la Côte d'ivoire sans Boka

"Il faut marquer deux buts pour se qualifier à la prochaine Coupe du monde. Le challenge est là. À nous de répondre présents à tous les niveaux", a déclaré l’entraîneur du Sénégal, Alain Giresse. "J’ai trouvé mes joueurs en bon état physique. Sur le plan mental aussi, tout va bien. Nous sommes déjà projetés sur le match de samedi. Nous ne sommes plus au chapitre de discussions. Nous sommes dans l’action jusqu’au match."

Le technicien français a décidé une nouvelle fois de se priver de l’attaquant de Chelsea, Demba Ba, mais avec Dame Ndoye, Moussa Sow et Papiss Cissé, les atouts offensifs ne manquent pas. C’est en défense que les Lions de la Téranga devront se montrer déterminants face à des grands joueurs, comme Drogba, Kalou ou Gervinho.

Ce dernier se remet juste d'une blessure, et sera donc vraisemblablement aligné par Sabri Lamouchi samedi. Le technicien français devra en revanche se passer d’Arthur Boka, Siaka Tiéné ou encore Cheick Tioté. Pas de quoi troubler toutefois la quiétude des Éléphants, qui auront l’occasion de disputer au Brésil, une troisième Coupe du monde consécutive, la dernière vraisemblablement pour Didier Drogba.

Première publication : 13/11/2013

  • FOOTBALL

    Barrages Mondial-2014 : le Nigeria en ballotage favorable face à l'Éthiopie

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Éliminatoires Mondial-2014 : l’Algérie se sent lésée, la Côte d’Ivoire peut rêver

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Éliminatoires Mondial-2014 : la Côte d’Ivoire a un pied au Brésil, l’Algérie en difficulté

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)