Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

Culture

Un triptyque de Francis Bacon adjugé pour 142,4 millions de dollars

© AFP | "Trois études de Lucian Freud" par Francis Bacon

Vidéo par Natalia GALLOIS

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/11/2013

Le triptyque du peintre britannique Francis Bacon, "Trois études de Lucian Freud", s'est vendu 142,4 millions de dollars, mardi, chez Christies, devenant l’œuvre d'art la plus chère du monde. Elle détrône "Le Cri" de Munch vendu à 119,9 millions.

"Trois études de Lucian Freud " est désormais l’œuvre la plus chère du monde. Le triptyque de Francis Bacon, réalisé en 1969, a été adjugé mardi pour la somme record de 142,4 millions de dollars (105,9 millions d’euros) chez Christie’s à New York.

Le tableau a été "adjugé après six minutes d'âpres enchères dans la salle et au téléphone", a précisé Christie's. Accueillie par de vifs applaudissements dans la salle, cette vente écrase le précédent record de 119,9 millions de dollars décroché pour la célèbre peinture "Le Cri" de l'artiste norvégien Edvard Munch, mise aux enchères en mai 2012 à New York par la maison concurrente, Sotheby's.
 
Christie’s a précisé que l’acquéreur était la galerie new-yorkaise Acquavella, qui a peut-être uniquement servi d’intermédiaire.
 
"Une icône de l’art du XXe siècle"
 
Avant la vente, Christie's avait décrit l'œuvre comme "une icône de l'art du XXe siècle", soulignant que ces enchères étaient une "occasion unique dans une vie" de l'acquérir.
 
L’œuvre représente Lucian Freud, ami de Francis Bacon et peintre lui-même, assis sur une chaise, vu de face et de côté. Il n’existe qu’un autre triptyque complet de Bacon représentant le petit-fils du fondateur de la psychanalyse Sigmund Freud, selon la maison de ventes.
 
Le triptyque, dont les trois panneaux ont été séparés pendant quinze ans, a été peint environ 25 ans après la rencontre entre Francis Bacon et Lucian Freud, et n’avait jamais été mis sur le marché.
 
La flambée des prix du marché de l’art
 
Juste après la mise aux enchères de l'œuvre de Bacon, Christie's a décroché un autre record avec la vente de la sculpture géante orange de chien "Balloon Dog" de Jeff Koons, adjugée pour 58,4 millions de dollars, un record un artiste encore en vie.
 
Le Bacon et le Koons étaient les lots les plus prisés d'une série de 69 œuvres du XXe siècle à être mises aux enchères sur un marché d'art contemporain qui connaît une flambée des prix. Parmi les autres records battus mardi, un "Coca-Cola (3)" d’Andy Warhol a été adjugé 57,3 millions de dollars et un tableau de Mark Rothko "N°11 (Untitled)"s’est vendu à 46,1 millions de dollars.
 
Brett Gorvy, responsable de l'art contemporain chez Christie's, expliquait récemment que ces ventes ont connu une petite révolution avec l'arrivée de nouveaux collectionneurs recherchant le meilleur. Des milliardaires venus d'Asie, de Chine, du Golfe, d'Amérique latine ou encore de Russie ont galvanisé le marché new-yorkais, dominé depuis des années par les Américains.

Avec dépêches

Première publication : 13/11/2013

  • INVESTISSEMENT

    L’art contemporain fait un carton, pour le plus grand bonheur des investisseurs

    En savoir plus

  • ART CONTEMPORAIN

    En images : la FIAC de Paris célèbre l’art contemporain en plein air

    En savoir plus

  • ART

    Des Van Gogh et des Picasso pour éponger la dette publique de Detroit

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)