Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

#ActuElles

En finir avec les violences faites aux femmes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le président Ouattara exige des militaires un retour au calme

En savoir plus

SPORT

Mondial-2014 : L'Uruguay et le Mexique prennent une option sur la qualification

© AFP | Les Mexicains sont quasiment au Brésil

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/11/2013

L’Uruguay et le Mexique ont tenu leur rang de grands favoris des barrages intercontinentaux pour le Mondial-2014. Lors des matches aller, la Celeste a étrillé la Jordanie (5-1), tandis que les Mexicains ont corrigé Nouvelle-Zélande (5-1).

L'Uruguay, qui s'est imposé en Jordanie (5-0), et le Mexique, tombeur de la Nouvelle-Zélande (5-1), ont sans nul doute déjà validé leur billet pour le Mondial-2014 au Brésil, après les matches aller des barrages intercontinentaux, mercredi 13 novembre.

Cavani décisif

La Celeste, grâce à un Edinson Cavani intenable, à la fois passeur décisif et buteur, a fait honneur à son rang de demi-finaliste du Mondial-2010 et de champion d'Amérique du Sud en titre.

Des buts signés Maxi Pereira (22e), Christian Stuani, sur une passe décisive de Cavani (44e), Lodeiro (69e), Cristian Rodriguez (78e) et, enfin, Cavani (90e+2) d'un superbe coup-franc direct enroulé, ont eu raison des Jordaniens.

A Mexico, la Tri a outrageusement dominé la Nouvelle-Zélande (5-1), grâce aux buts d'Aguilar (31e), Raul Jimenez (39e), Peralta (47e, 79e) et Rafael Marquez (82e), qui ont su tromper le gardien kiwi Glen Moss, auteur pourtant d'une prestation exceptionnelle. Les All Whites ont sauvé l'honneur en fin de partie par Chris James (84e).

Le Mexique n'a pas tremblé

Le Mexique, parvenu en huitièmes de finale des cinq dernières Coupes du monde, ne devrait pas connaître de difficultés lors du match retour. La Nouvelle-Zélande, seule sélection invaincue au Mondial-2010 en Afrique du Sud, éliminée après trois nuls, dont un face aux Italiens tenants du titre, était privée de son capitaine Winston Reid, le seul Kiwi à évoluer au haut niveau, à West Ham.

Les matches retour auront lieu dans une semaine respectivement à Montevideo et Wellington.

Avec dépêches

Première publication : 14/11/2013

  • FOOTBALL

    Mondial-2014 : l’Ukraine, un barragiste maudit à la portée des Bleus

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La Bosnie euphorique après sa qualification pour le Mondial-2014

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial-2014 : Angleterre, Chili, Honduras... le point sur les qualifiés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)