Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Amnesty dénonce les violences faites aux femmes en Égypte

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la loi anti-djihad de Cazeneuve

En savoir plus

FOCUS

L'essor d'un bouddhisme radical

En savoir plus

REPORTERS

Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l’est ukrainien

    En savoir plus

  • Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Bagdad accuse les forces kurdes de la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Vidéo : aux Philippines, la foi au secours des sinistrés du typhon Haiyan

© Capture d'écran

Vidéo par Marie LINTON , Guillaume BRESSION

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/11/2013

Huit jours après le passage du super typhon, alors que l’aide gouvernementale et internationale peine à s’organiser, la communauté catholique des Philippines, qui représente 80 % de la population, s’organise. Reportage.

Plus d’une semaine après le passage du typhon Haiyan dans le centre des Philippines, l’aide tant attendue par des sinistrés désespérés commençait enfin à arriver samedi 16 novembre dans des villes isolées de l'archipel. Les secours ont eu beaucoup de difficultés, ces derniers jours, à se mettre en place dans les différentes localités dévastées.

Dans ce pays catholique à plus de 80 %, l'Église apporte non seulement le réconfort moral mais aussi une aide matérielle à des centaines de milliers de sinistrés. Marie Linton et Guillaume Bression, envoyés spéciaux de FRANCE 24 à Palo, l’une des villes les plus durement touchées par la catastrophe, ont pu constater que malgré les maisons détruites et la perte de proches, les survivants continuent de croire en Dieu.

Le bilan des pertes humaines difficile à établir

L'ONU, qui avait d’abord évoqué la mort de 10 000 personnes dans la seule ville de Tacloban, a publié vendredi un bilan de 4 460 morts.

Le Conseil national pour la réduction et la gestion des catastrophes naturelles parle de 3 621 morts et 1 140 disparus.

Nos reporters ont notamment rencontré Clara Rosa Zabala-Brit, 40 ans. Cette femme médecin a perdu dix membres de sa famille, emportés par la montée subite des eaux qui a accompagné le typhon. Cette terrible épreuve ne semble pas avoir entamé sa foi. "Ils seront nos anges pendant que nous luttons. Nous, les vivants, devons lutter", explique-t-elle, en larmes. "N'êtes vous pas en colère contre Dieu ?", lui demande Marie Linton. "Non, parce que je sais que Dieu a ses raisons."

À Palo, une ville de 60 000 habitants située en banlieue de Tacloban, la plupart des églises n'ont pas résisté au phénomène météorologique dévastateur. La cathédrale n’a pas été épargnée : une partie de son toit s’est envolée. Mais le père Edward Tantuico insiste : "Remercions Dieu et gardons confiance en lui." Les fidèles continuent d'assister à la messe bercée par le chant des oiseaux qui ont pris possession de l’édifice. "Les gens continuent à venir même juste après le typhon alors qu'il pleuvait encore. Quand on sonne la cloche, ils viennent et ils prient vraiment", constate Edward Tantuico.

Dans ce pays catholique à plus de 80 %, l'Église est en première ligne pour aider les survivants. Trois cents familles sont hébergées dans l'archidiocèse de Palo, des dizaines d'autres dans les autres bâtiments religieux de la ville. Les envoyés spéciaux de FRANCE 24 ont assisté à une distribution de sacs de riz, de boîtes de conserve et de pâtes. Une aide vitale pour environ 2 500 personnes qui pour la plupart n'ont reçu aucun autre secours. Les vivres sont arrivées la veille en provenance de Tagum, un diocèse de la province voisine.

Lorsque la période d’urgence sera passée, les responsables cléricaux vont s'atteler à reconstruire leurs églises avec l'aide des catholiques du reste du pays. 

 

Première publication : 16/11/2013

  • TYPHON HAIYAN

    Reportage : aux Philippines, "Les gens sont prêts à tuer pour un sac de riz"

    En savoir plus

  • SOLIDARITÉ

    Reportage : les Philippins de France se mobilisent pour les victimes du typhon

    En savoir plus

  • TYPHON HAIYAN

    Philippines : les survivants enterrent leurs morts et implorent de l'aide

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)