Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les séparatistes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

Asie - pacifique

Pervez Musharraf, l'ancien président du Pakistan, va être jugé pour trahison

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/11/2013

L'ancien président du Pakistan, Pervez Musharraf, va être jugé pour trahison, un crime passible de la peine de mort, pour avoir décrété l’état d’urgence dans le pays en 2007. L'homme est aussi accusé du meurtre de son ancienne rivale, Benazir Bhutto.

Le Pakistan va juger l'ancien président Pervez Musharrav pour trahison pour avoir imposé l'état d'urgence en 2007, a annoncé dimanche 17 novembre le ministre de l'Intérieur, Chaudhry Nisar Ali Khan.

"C'est la première fois dans l'histoire du Pakistan" qu'un ancien chef des armées sera jugé pour trahison, a souligné M. Khan, lors d'une conférence de presse retransmise en direct à la télévision, ajoutant que "cette décision a été prise dans l'intérêt national".

Au Pakistan, le crime de trahison est passible de la peine de mort ou de la prison à vie.

L'ancien chef d'État est accusé du meurtre en 2007 de son ancienne rivale Benazir Bhutto, du renvoi unilatéral de juges la même année, lorsqu'il avait imposé l'état d'urgence, et de la mort un an plus tôt d'Akbar Bugti, chef rebelle de la province instable du Baloutchistan (sud-ouest du pays) tué dans une opération militaire.

Pervez Musharraf, 70 ans, avait dirigé le Pakistan à partir de 1999, lorsqu'il avait pris le pouvoir par un coup d'État, jusqu'à sa destitution en août 2008, suivie de son départ du pays. Il avait mis fin à son exil en mars 2013, mais avait été rapidement rattrapé par la justice qui l'a assigné à résidence dans sa luxueuse villa de la capitale.

Avec dépêches

Première publication : 17/11/2013

  • PAKISTAN

    La justice ordonne la libération sous caution de l'ex-président Musharraf

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    L'ancien président Pervez Musharraf inculpé du meurtre de Benazir Bhutto

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    L'ex-président pakistanais Pervez Musharraf placé en résidence surveillée

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)