Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Le Premier ministre de retour au Lesotho après un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

SPORT

Barrages Mondial-2014 : la France veut "mettre de la folie" face à l’Ukraine

© AFP | Le joueur français Franck Ribéry

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 19/11/2013

L’équipe de France de football, au pied du mur après sa déroute 2-0 à Kiev en barrages aller du Mondial-2014, doit créer un exploit mardi au stade de France, si elle veut valider son billet pour la Coupe du monde au Brésil.

L’équipe de France de football n’a plus le choix. Elle doit se sublimer, mardi 19 novembre, au stade de France face à l'Ukraine pour accéder à la Coupe du monde 2014 au Brésil. En effet, les Bleus doivent rattraper un retard de deux buts après leur défaite 2-0, vendredi à Kiev, en barrages aller du Mondial, ce qu’aucune équipe européenne n’a jamais réussi à faire dans un barrage.

"Après une telle frustration et une telle déception, il y a eu une remise en cause", a expliqué le capitaine des Bleus, Hugo Lloris, lors d'une conférence de presse conjointe avec le sélectionneur Didier Deschamps, lundi soir. "Il y a eu des vérités de dites, des constats sur notre situation. Maintenant, il va falloir montrer que l’on est capables de jouer à notre meilleur niveau. Il va falloir mettre de la folie, se transcender tous ensemble. Mardi, ce sera une belle occasion de montrer que l’on est capable de jouer en équipe."

C’est en effet par le collectif que l’équipe de France parviendra à inverser la tendance et inscrire trois buts face à une équipe qui n’en a plus encaissé depuis huit rencontres ! Pour le gardien des Bleus, la clé sera de "jouer intelligemment."

"La qualification passe par un match qui doit être hors norme"

"On va avoir des temps forts, et c’est là qu’il va falloir être efficace. Marquer le premier but sera déjà un bon pas. La folie, on l’amènera par la créativité. On a des joueurs pour faire la différence", a-t-il souligné. "Tout le monde doit être à 200 %."

L’équation est toutefois difficile à résoudre, car apporter un grain de folie supplémentaire dans le jeu des Bleus, qui en ont cruellement manqué à l’aller, impliquera aussi de s’exposer aux contres des vifs Ukrainiens, à l’image du milieu de terrain Yarmolenko.

"Le risque il y est, mais aujourd’hui, la qualification passe par un match qui doit être hors norme", a déclaré Didier Deschamps. "Il faudra se sublimer, se surpasser mais en gardant la maîtrise. Il ne faudra pas perdre patience non plus." De la patience, pas certain que le public du stade de France en ait beaucoup mardi soir. Mais le technicien tricolore l’a rappelé, il reviendra à ses joueurs de susciter la passion et la ferveur des supporters.

"Les gens seront là, mais après, c’est par ce qu’on fera sur le terrain, la détermination, l’envie, c’est à nous de les emmener avec nous. Oui, on aura besoin d’eux", a-t-il lancé, dans un ultime appel à l’union sacrée derrière les Bleus.

"Il faudra sortir du terrain la tête haute, en ayant le sentiment d’avoir tout donné, et si on a ce sentiment alors on sera tout près d’une qualification, voire même on sera qualifiés", espère ainsi Hugo Lloris.

Première publication : 18/11/2013

  • FOOTBALL

    La France qualifiée pour le Mondial-2014 après sa victoire 3-0

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Barrages Mondial-2014 : la France au bord du gouffre

    En savoir plus

  • BARRAGES MONDIAL-2014

    Le Cameroun de Samuel Eto'o qualifié pour le Mondial-2014

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)