Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • L’Australie déjoue des meurtres projetés par l’État islamique

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

SPORT

Barrages Mondial-2014 : la France veut "mettre de la folie" face à l’Ukraine

© AFP | Le joueur français Franck Ribéry

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 19/11/2013

L’équipe de France de football, au pied du mur après sa déroute 2-0 à Kiev en barrages aller du Mondial-2014, doit créer un exploit mardi au stade de France, si elle veut valider son billet pour la Coupe du monde au Brésil.

L’équipe de France de football n’a plus le choix. Elle doit se sublimer, mardi 19 novembre, au stade de France face à l'Ukraine pour accéder à la Coupe du monde 2014 au Brésil. En effet, les Bleus doivent rattraper un retard de deux buts après leur défaite 2-0, vendredi à Kiev, en barrages aller du Mondial, ce qu’aucune équipe européenne n’a jamais réussi à faire dans un barrage.

"Après une telle frustration et une telle déception, il y a eu une remise en cause", a expliqué le capitaine des Bleus, Hugo Lloris, lors d'une conférence de presse conjointe avec le sélectionneur Didier Deschamps, lundi soir. "Il y a eu des vérités de dites, des constats sur notre situation. Maintenant, il va falloir montrer que l’on est capables de jouer à notre meilleur niveau. Il va falloir mettre de la folie, se transcender tous ensemble. Mardi, ce sera une belle occasion de montrer que l’on est capable de jouer en équipe."

C’est en effet par le collectif que l’équipe de France parviendra à inverser la tendance et inscrire trois buts face à une équipe qui n’en a plus encaissé depuis huit rencontres ! Pour le gardien des Bleus, la clé sera de "jouer intelligemment."

"La qualification passe par un match qui doit être hors norme"

"On va avoir des temps forts, et c’est là qu’il va falloir être efficace. Marquer le premier but sera déjà un bon pas. La folie, on l’amènera par la créativité. On a des joueurs pour faire la différence", a-t-il souligné. "Tout le monde doit être à 200 %."

L’équation est toutefois difficile à résoudre, car apporter un grain de folie supplémentaire dans le jeu des Bleus, qui en ont cruellement manqué à l’aller, impliquera aussi de s’exposer aux contres des vifs Ukrainiens, à l’image du milieu de terrain Yarmolenko.

"Le risque il y est, mais aujourd’hui, la qualification passe par un match qui doit être hors norme", a déclaré Didier Deschamps. "Il faudra se sublimer, se surpasser mais en gardant la maîtrise. Il ne faudra pas perdre patience non plus." De la patience, pas certain que le public du stade de France en ait beaucoup mardi soir. Mais le technicien tricolore l’a rappelé, il reviendra à ses joueurs de susciter la passion et la ferveur des supporters.

"Les gens seront là, mais après, c’est par ce qu’on fera sur le terrain, la détermination, l’envie, c’est à nous de les emmener avec nous. Oui, on aura besoin d’eux", a-t-il lancé, dans un ultime appel à l’union sacrée derrière les Bleus.

"Il faudra sortir du terrain la tête haute, en ayant le sentiment d’avoir tout donné, et si on a ce sentiment alors on sera tout près d’une qualification, voire même on sera qualifiés", espère ainsi Hugo Lloris.

Première publication : 18/11/2013

  • FOOTBALL

    La France qualifiée pour le Mondial-2014 après sa victoire 3-0

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Barrages Mondial-2014 : la France au bord du gouffre

    En savoir plus

  • BARRAGES MONDIAL-2014

    Le Cameroun de Samuel Eto'o qualifié pour le Mondial-2014

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)