Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

SPORT

Barrages Mondial-2014 : la France veut "mettre de la folie" face à l’Ukraine

© AFP | Le joueur français Franck Ribéry

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 19/11/2013

L’équipe de France de football, au pied du mur après sa déroute 2-0 à Kiev en barrages aller du Mondial-2014, doit créer un exploit mardi au stade de France, si elle veut valider son billet pour la Coupe du monde au Brésil.

L’équipe de France de football n’a plus le choix. Elle doit se sublimer, mardi 19 novembre, au stade de France face à l'Ukraine pour accéder à la Coupe du monde 2014 au Brésil. En effet, les Bleus doivent rattraper un retard de deux buts après leur défaite 2-0, vendredi à Kiev, en barrages aller du Mondial, ce qu’aucune équipe européenne n’a jamais réussi à faire dans un barrage.

"Après une telle frustration et une telle déception, il y a eu une remise en cause", a expliqué le capitaine des Bleus, Hugo Lloris, lors d'une conférence de presse conjointe avec le sélectionneur Didier Deschamps, lundi soir. "Il y a eu des vérités de dites, des constats sur notre situation. Maintenant, il va falloir montrer que l’on est capables de jouer à notre meilleur niveau. Il va falloir mettre de la folie, se transcender tous ensemble. Mardi, ce sera une belle occasion de montrer que l’on est capable de jouer en équipe."

C’est en effet par le collectif que l’équipe de France parviendra à inverser la tendance et inscrire trois buts face à une équipe qui n’en a plus encaissé depuis huit rencontres ! Pour le gardien des Bleus, la clé sera de "jouer intelligemment."

"La qualification passe par un match qui doit être hors norme"

"On va avoir des temps forts, et c’est là qu’il va falloir être efficace. Marquer le premier but sera déjà un bon pas. La folie, on l’amènera par la créativité. On a des joueurs pour faire la différence", a-t-il souligné. "Tout le monde doit être à 200 %."

L’équation est toutefois difficile à résoudre, car apporter un grain de folie supplémentaire dans le jeu des Bleus, qui en ont cruellement manqué à l’aller, impliquera aussi de s’exposer aux contres des vifs Ukrainiens, à l’image du milieu de terrain Yarmolenko.

"Le risque il y est, mais aujourd’hui, la qualification passe par un match qui doit être hors norme", a déclaré Didier Deschamps. "Il faudra se sublimer, se surpasser mais en gardant la maîtrise. Il ne faudra pas perdre patience non plus." De la patience, pas certain que le public du stade de France en ait beaucoup mardi soir. Mais le technicien tricolore l’a rappelé, il reviendra à ses joueurs de susciter la passion et la ferveur des supporters.

"Les gens seront là, mais après, c’est par ce qu’on fera sur le terrain, la détermination, l’envie, c’est à nous de les emmener avec nous. Oui, on aura besoin d’eux", a-t-il lancé, dans un ultime appel à l’union sacrée derrière les Bleus.

"Il faudra sortir du terrain la tête haute, en ayant le sentiment d’avoir tout donné, et si on a ce sentiment alors on sera tout près d’une qualification, voire même on sera qualifiés", espère ainsi Hugo Lloris.

Première publication : 18/11/2013

  • FOOTBALL

    La France qualifiée pour le Mondial-2014 après sa victoire 3-0

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Barrages Mondial-2014 : la France au bord du gouffre

    En savoir plus

  • BARRAGES MONDIAL-2014

    Le Cameroun de Samuel Eto'o qualifié pour le Mondial-2014

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)