Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

SPORT

Barrages Mondial-2014 : la France veut "mettre de la folie" face à l’Ukraine

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 19/11/2013

L’équipe de France de football, au pied du mur après sa déroute 2-0 à Kiev en barrages aller du Mondial-2014, doit créer un exploit mardi au stade de France, si elle veut valider son billet pour la Coupe du monde au Brésil.

L’équipe de France de football n’a plus le choix. Elle doit se sublimer, mardi 19 novembre, au stade de France face à l'Ukraine pour accéder à la Coupe du monde 2014 au Brésil. En effet, les Bleus doivent rattraper un retard de deux buts après leur défaite 2-0, vendredi à Kiev, en barrages aller du Mondial, ce qu’aucune équipe européenne n’a jamais réussi à faire dans un barrage.

"Après une telle frustration et une telle déception, il y a eu une remise en cause", a expliqué le capitaine des Bleus, Hugo Lloris, lors d'une conférence de presse conjointe avec le sélectionneur Didier Deschamps, lundi soir. "Il y a eu des vérités de dites, des constats sur notre situation. Maintenant, il va falloir montrer que l’on est capables de jouer à notre meilleur niveau. Il va falloir mettre de la folie, se transcender tous ensemble. Mardi, ce sera une belle occasion de montrer que l’on est capable de jouer en équipe."

C’est en effet par le collectif que l’équipe de France parviendra à inverser la tendance et inscrire trois buts face à une équipe qui n’en a plus encaissé depuis huit rencontres ! Pour le gardien des Bleus, la clé sera de "jouer intelligemment."

"La qualification passe par un match qui doit être hors norme"

"On va avoir des temps forts, et c’est là qu’il va falloir être efficace. Marquer le premier but sera déjà un bon pas. La folie, on l’amènera par la créativité. On a des joueurs pour faire la différence", a-t-il souligné. "Tout le monde doit être à 200 %."

L’équation est toutefois difficile à résoudre, car apporter un grain de folie supplémentaire dans le jeu des Bleus, qui en ont cruellement manqué à l’aller, impliquera aussi de s’exposer aux contres des vifs Ukrainiens, à l’image du milieu de terrain Yarmolenko.

"Le risque il y est, mais aujourd’hui, la qualification passe par un match qui doit être hors norme", a déclaré Didier Deschamps. "Il faudra se sublimer, se surpasser mais en gardant la maîtrise. Il ne faudra pas perdre patience non plus." De la patience, pas certain que le public du stade de France en ait beaucoup mardi soir. Mais le technicien tricolore l’a rappelé, il reviendra à ses joueurs de susciter la passion et la ferveur des supporters.

"Les gens seront là, mais après, c’est par ce qu’on fera sur le terrain, la détermination, l’envie, c’est à nous de les emmener avec nous. Oui, on aura besoin d’eux", a-t-il lancé, dans un ultime appel à l’union sacrée derrière les Bleus.

"Il faudra sortir du terrain la tête haute, en ayant le sentiment d’avoir tout donné, et si on a ce sentiment alors on sera tout près d’une qualification, voire même on sera qualifiés", espère ainsi Hugo Lloris.

Première publication : 18/11/2013

  • FOOTBALL

    La France qualifiée pour le Mondial-2014 après sa victoire 3-0

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Barrages Mondial-2014 : la France au bord du gouffre

    En savoir plus

  • BARRAGES MONDIAL-2014

    Le Cameroun de Samuel Eto'o qualifié pour le Mondial-2014

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)