Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Asie - pacifique

Tepco entame l'opération la plus délicate du démantèlement de Fukushima

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/11/2013

Le démantèlement des réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima, accidentée en mars 2011, a commencé. La délicate opération menée par Tepco, l’exploitant de la centrale, va prendre plusieurs années et coûter des milliards d’euros.

Deux ans et demi après le séisme et le tsunami, Tepco, l’exploitant de Fukushima, a commencé lundi 18 novembre à retirer les combustibles de la centrale nucléaire japonaise accidentée depuis 2011, et ainsi lancé une procédure de démantèlement qui devrait durer des décennies et coûter des dizaines de milliards d’euros.

Tepco, qui doit retirer 400 tonnes de combustibles nucléaires irradiés du réacteur accidenté numéro 4, a transféré quatre barres dans un réceptacle en acier, au sein du bassin de refroidissement où elles se trouvaient déjà.
 
En tout, Tepco doit démanteler les quatre réacteurs de la centrale endommagée par le tremblement de terre de magnitude 9 qui s'était produit au large de sa cote nord-est le 11 mars 2011 et avait déclenché un gigantesque raz-de-marée, tuant plus de 18 000 personnes.
 
Une opération à hauts risques
 
Au sein du seul réacteur numéro 4, Tepco doit retirer plus de 1 500 assemblages, qui sont très fragiles et peuvent être abîmés. Chaque assemblage compte entre 50 et 70 barres, qui pèsent environ 300 kilogrammes et mesurent 4,5 mètres. Si les barres sont exposées à l’air libre ou si elles se brisent, elles pourraient libérer d’importantes quantités de gaz radioactif.
 
"Il s’agit de la deuxième étape du démantèlement, d’autant plus cruciale que les experts pointent du doigt les risques d’effondrement de l’installation en cas de réplique", explique le Nihon Keizai Shimbun, quotidien économique japonais traduit par le Courrier international.
 
"L’opération est très délicate car le site est jonché de débris depuis l’explosion, ce qui augmente le risque d’endommager les combustibles", poursuit le journal.
 
Tepco prévoit la fin de cette opération d'ici à la fin 2014, et procédera par la suite au retrait des combustibles des réacteurs 1, 2 et 3, les plus endommagés. 
 
Avec dépêches REUTERS
 
 

Première publication : 18/11/2013

  • JAPON

    Nouvelle fuite d'eau radioactive à Fukushima, six employés exposés

    En savoir plus

  • JAPON

    Fermeture de la dernière centrale nucléaire en service au Japon

    En savoir plus

  • JAPON

    À Fukushima, les taux de radioactivité atteignent un nouveau record

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)