Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : tableau noir pour l'exécutif ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

McDo en Russie : scandale sanitaire ou pression politique?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance c'est la confiance"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt va-t-en-guerre

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

EUROPE

À Londres, trois femmes séquestrées pendant 30 ans recouvrent la liberté

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/11/2013

La police britannique annonce que trois femmes ont été récemment libérées d’une maison à Londres, où elles ont, selon leurs dires, été séquestrées pendant plus de trente ans par un couple, aujourd’hui sexagénaire. Une enquête a été ouverte.

La police britannique a annoncé, jeudi 21 novembre, avoir libéré fin octobre trois femmes affirmant avoir été retenues contre leur gré pendant plus de trente ans dans une maison à Londres. Leur libération a pu être orchestrée après que la police a été alertée par une association de lutte contre l'esclavage et les mariages forcés. Les suspects, un homme et une femme âgés tous deux de 67 ans, ont été arrêtés.

Les trois femmes sont une Malaisienne âgée de 69 ans, une Irlandaise de 57 ans et une Britannique de 30 ans. "Toutes les trois étaient extrêmement traumatisées et ont été emmenées dans un endroit sûr où elles se trouvent toujours", a indiqué un communiqué de la police.

Pas de violences sexuelles, mais des préjudices physiques

"Les dames étaient totalement terrifiées par ces gens", a déclaré Aneeta Prem, fondatrice de Freedom Charity, au micro de la chaîne Skynews. Elle a précisé que les trois femmes, qui ont pu sortir de la maison par leurs propres moyens, n'avaient pas été victimes de violences sexuelles, mais elle pense qu'elles ont subi des préjudices physiques.

"Cela défie l'imagination, c'est impossible d'imaginer qu'une chose pareille puisse arriver en Grande-Bretagne, à Londres, en 2013", a ajouté Aneeta Prem.

"Une enquête exhaustive a été ouverte pour établir les faits autour de ces accusations très sérieuses", a ajouté le détective Kevin Hyland, de l'unité de lutte contre le trafic des êtres humains.

La police avait été alertée en octobre par l'association "Freedom Charity" qui lutte contre l'esclavage et les mariages forcés après que celle-ci a reçu un coup de téléphone d'une des victimes appelant au secours. "Un documentaire télévisé sur les mariages forcés et mettant en scène le travail de Freedom Charity a été le catalyseur", a ajouté le détective Kevin Hyland.

Avec dépêches (AFP)

Première publication : 21/11/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Les trois rescapées de Cleveland remercient les Américains dans une vidéo

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Londres, mortelle capitale pour les cyclistes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)