Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

Afrique

Mali : le bras droit de Belmokhtar tué par l'armée française

Le chef islamiste Mokhtar Belmokhtar

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/11/2013

L'adjoint de Mokhtar Belmokhtar a été tué par l’armée française dans le Nord-Mali, ont confirmé, jeudi, des proches des services de sécurité. Belmokhtar, chef de la "Brigade des signataires par le sang", a coordonné plusieurs attaques dans la région.

Les forces spéciales françaises ont abattu, la semaine dernière, le bras droit du chef islamiste Mokhtar Belmokhtar, lors d'une opération menée près de Tessalit, dans le nord du Mali, ont confirmé, jeudi matin, des sources proches des services de sécurité. Le porte-parole du ministère français de l'Intérieur, le colonel Gilles Jaron, a quant à lui refusé de s'exprimer sur le sujet.

Hacène Ould Khalill, Mauritanien répondant aussi au nom de "Jouleibib", était le numéro deux de la "Brigade des signataires par le sang", créée par Mokhtar Belmokhtar après sa scission avec Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Un "joli coup"

Une autre source sécuritaire régionale a précisé que deux autres terroristes ont été tués au cours de l'opération : "Un véhicule a été détruit et les militaires français, qui ont réussi un joli coup, ont également récupéré des documents, notamment un téléphone (satellitaire) Thuraya, qui va donner des informations précieuses".

La mort de Khalill survient alors que, depuis quelques mois, les groupes islamistes intensifient leurs opérations dans le nord du Mali, avec des attaques contre les éléments de l'ONU et le meurtre de deux journalistes français de RFI, le 2 novembre à Kidal.

Le groupe de Belmokhtar avait également revendiqué l'attaque contre le complexe gazier d'In Amenas en janvier dernier en Algérie, au cours de laquelle 38 otages ont trouvé la mort, ainsi que les attentats contre une mine d'uranium exploitée par Areva et contre une caserne au Niger, en mai dernier.

Avec dépêches AFP et REUTERS

Première publication : 21/11/2013

  • TERRORISME

    Boko Haram sur la liste des organisations terroristes, une fausse bonne idée ?

    En savoir plus

  • MALI

    Al-Targui, le chef d'Aqmi derrière l'assassinat des reporters de RFI

    En savoir plus

  • MALI

    François Hollande : "Le terrorisme est installé au Mali"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)