Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Gaza : nouvelles tractations diplomatiques prévues samedi à Paris

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

Afrique

Un homme armé tire sur un coopérant militaire français à Bamako

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/11/2013

Un homme armé a ouvert le feu vendredi matin sur un coopérant militaire français à Bamako. Le gendarme a été légèrement blessée à la tête et à l'épaule ; le tireur a été interpellé par les forces de sécurité maliennes.

Un coopérant militaire français à Bamako a été pris pour cible par un tireur embusqué, vendredi 22 novembre au matin. Le gendarme, travaillant au profit de l'armée malienne, été légèrement blessé à la tête et à l'épaule ; son agresseur a été arrêté, selon des sources policières.

"L'homme qui a tiré sur le coopérant francais était embusqué et attendait qu'il sorte de son domicile. Et dès qu'il est sorti en voiture, il a tiré sur lui en le blessant légérement à la tête et à l'épaule", a déclaré un haut responsable de la brigade anti-criminelle de Bamako. Une source policière étrangère a confirmé ces faits et précisé que le tireur avait été "arrêté par les forces de sécurité du Mali".

Les précisions de notre correspondant

Il a été interrogé par les policiers et, "même s'il parle beaucoup de Dieu, on ne peut pas tout de suite conclure qu'il s'agit d'un attentat jihadiste", a indiqué l'un d'eux. "Mais ce qui est clair, c'est que c'est le coopérant français qui était visé". Une autre source policière malienne a parlé d'un "déséquilibré" qui reprochait au gendarme d'avoir installé chez lui des antennes paraboliques "qui donnent des maux de tête".

"Pour le moment, nous avons trois pistes", a déclaré à l'AFP une source proche du ministère malien de la Sécurité : "L'homme qui a tiré pourrait ne pas être en possession de toutes ses facultés, il pourrait s'agir d'une initiative (individuelle) d'un extrémiste ou d'un attentat ciblé à caractère terroriste."

Une perquisition a été effectuée par les forces spéciales maliennes au domicile du tireur, où "une arme artisanale et une pile de livres religieux" sur l'islam ont été retrouvées, selon la police de Bamako.

C'est la première fois qu'un militaire français est pris pour cible par un homme armé dans la capitale malienne depuis le début de l'intervention de la France au Mali en janvier. Les forces de l'ordre maliennes ont immédiatement renforcé la sécurité autour de la cité des coopérants militaires français à Bamako, où se sont déroulés les faits.

Avec AFP

 

Première publication : 22/11/2013

  • MALI

    Exclusif : "L’armée malienne doit reprendre en charge la sécurité à Kidal"

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Les Maliens espèrent un rebond économique après les législatives

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Mali : le bras droit de Belmokhtar tué par l'armée française

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)