Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La guerre spectacle"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions règlementées

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : l’Allemand Andre Greipel remporte la 6e étape à Reims

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

Afrique

Un homme armé tire sur un coopérant militaire français à Bamako

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/11/2013

Un homme armé a ouvert le feu vendredi matin sur un coopérant militaire français à Bamako. Le gendarme a été légèrement blessée à la tête et à l'épaule ; le tireur a été interpellé par les forces de sécurité maliennes.

Un coopérant militaire français à Bamako a été pris pour cible par un tireur embusqué, vendredi 22 novembre au matin. Le gendarme, travaillant au profit de l'armée malienne, été légèrement blessé à la tête et à l'épaule ; son agresseur a été arrêté, selon des sources policières.

"L'homme qui a tiré sur le coopérant francais était embusqué et attendait qu'il sorte de son domicile. Et dès qu'il est sorti en voiture, il a tiré sur lui en le blessant légérement à la tête et à l'épaule", a déclaré un haut responsable de la brigade anti-criminelle de Bamako. Une source policière étrangère a confirmé ces faits et précisé que le tireur avait été "arrêté par les forces de sécurité du Mali".

Les précisions de notre correspondant

Il a été interrogé par les policiers et, "même s'il parle beaucoup de Dieu, on ne peut pas tout de suite conclure qu'il s'agit d'un attentat jihadiste", a indiqué l'un d'eux. "Mais ce qui est clair, c'est que c'est le coopérant français qui était visé". Une autre source policière malienne a parlé d'un "déséquilibré" qui reprochait au gendarme d'avoir installé chez lui des antennes paraboliques "qui donnent des maux de tête".

"Pour le moment, nous avons trois pistes", a déclaré à l'AFP une source proche du ministère malien de la Sécurité : "L'homme qui a tiré pourrait ne pas être en possession de toutes ses facultés, il pourrait s'agir d'une initiative (individuelle) d'un extrémiste ou d'un attentat ciblé à caractère terroriste."

Une perquisition a été effectuée par les forces spéciales maliennes au domicile du tireur, où "une arme artisanale et une pile de livres religieux" sur l'islam ont été retrouvées, selon la police de Bamako.

C'est la première fois qu'un militaire français est pris pour cible par un homme armé dans la capitale malienne depuis le début de l'intervention de la France au Mali en janvier. Les forces de l'ordre maliennes ont immédiatement renforcé la sécurité autour de la cité des coopérants militaires français à Bamako, où se sont déroulés les faits.

Avec AFP

 

Première publication : 22/11/2013

  • MALI

    Exclusif : "L’armée malienne doit reprendre en charge la sécurité à Kidal"

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Les Maliens espèrent un rebond économique après les législatives

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Mali : le bras droit de Belmokhtar tué par l'armée française

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)