Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Après neuf ans de travaux, le canal de Panama prêt à accueillir des navires géants

En savoir plus

Sports

Ligue 1 : vainqueur d'Ajaccio, l'OM remonte à la 4e place

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/11/2013

L'Olympique de Marseille s'est offert vendredi soir une seconde victoire consécutive en Ligue 1 face à Ajaccio (1-3) et se replace à la quatrième place, devant Nantes et à sept longueurs du PSG, le leader.

Marseille a confirmé l'embellie en allant s'imposer à Ajaccio (1-3) vendredi soir en ouverture de la 14e journée grâce notamment à une papinade de Gignac, un succès qui lui permet de doubler Nantes et de remonter provisoirement à la 4e place à deux points du 3e Monaco.

Après le laborieux succès (2-1) obtenu à domicile face à la lanterne rouge Sochaux avant la trêve internationale, c'est cette fois un succès plus facile que les joueurs d'Élie Baup se sont offerts sous la pluie et par une température très fraîche.

Gignac, qui n'avait plus été titularisé en championnat depuis le 18 octobre (défaite 1-0 à Nice), a largement donné raison à Baup qui l'avait cette fois préféré à Jordan Ayew.

Ainsi après l'ouverture du score à la 27e minute par un Dimitri Payet pourtant jusque là très discret et l'égalisation par Perozo, Gignac qui avait touché deux fois le poteau avant cela, éclairait la rencontre d'un superbe enchaînement : dos au but, il contrôlait de la poitrine un centre de Thauvin et sa volée du droit allait mourir dans la lucarne d'Ochoa (1-2, 39).

Amputée de plusieurs cadres (Pedretti, Mutu, Zubar et Faty), l'équipe corse engagée dans une opération survie, n'avait tout simplement pas les moyens de rivaliser.

Le courage montré à Toulouse lors de la précédente journée et qui a valu un nul aux Corses (1-1) n'a cette fois pas été d'un grand secours, tant l'écart technique avec l'OM a semblé important.

Les Marseillais mettaient fin à tout suspense en creusant l'écart (1-3) dès la 58e minute sur une réalisation de Thauvin, bien servi par Payet.

Avec dépêche (AFP)

 

Première publication : 22/11/2013

  • FRANCE

    Taxe à 75 % : la grève des clubs de football est reportée

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Grâce à Ibrahimovic, le PSG prend ses aises en tête de la Ligue 1

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : L'AS Monaco concède le nul face à Évian-TG

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)