Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les séparatistes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

SPORT

Mondial-2014 : le Burkina Faso et la Tunisie n'acceptent pas leurs éliminations

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 22/11/2013

Le Burkina Faso et la Tunisie ont déposé des recours auprès de la Fifa contestant leur non-qualification pour le Mondial-2014. Une pratique de mauvais perdant fréquente dans le football africain.

L’Afrique sera représentée à la Coupe du monde de football 2014 par les mêmes équipes qu’au Mondial-2010, à savoir l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Nigeria. Une issue qui ne convient pas à deux sélections africaines éliminées à l’issue des barrages : le Burkina Faso et la Tunisie.

Feuille de match Burkina Faso - Algérie (Cliquer pour agrandir)

Le 20 novembre dernier, des scènes de joie surréalistes se sont produites au Burkina Faso. La raison : une rumeur faisait état d’une qualification des Étalons sur tapis vert [l’instance sportive décide après le match de modifier l’issue de la rencontre pour sanctionner une tricherie ou un non-respect du règlement, NDLR] malgré une défaite bien réelle face à l’Algérie le 19 novembre (3-2 à l’aller à Ouagadougou, 0-1 au retour à Blida). La rumeur s’est propagée telle une traînée de poudre, tant et si bien que la population est descendue dans les rues des deux principales villes du pays, Ouagadougou et Bobo Dioulasso, pour fêter une "victoire" totalement fausse.

L’Afrique, plus mauvais élève de ces éliminatoires au Mondial-2014

Ce qui est vrai en revanche, c’est que la Fédération burkinabè a bel et bien déposé une réclamation auprès de la Fédération internationale de Football (Fifa). La FBF a ainsi expliqué le 21 novembre dernier avoir déposé un recours juste avant le barrage retour à Blida. La raison : la présence de Madjid Bougherra sur le terrain. Les dirigeants burkinabè affirment en effet que le défenseur algérien, buteur décisif à Blida, aurait reçu un carton jaune à Ouagadougou qui aurait dû être synonyme de suspension pour le match retour en Algérie.

La feuille de match officielle de la Fifa ne mentionne pourtant aucun avertissement adressé à Madjid Bougherra à Ouagadougou. Mais la FBF n’en a que faire. Selon elle, il s'agit d'un oubli de la part du commissaire de match. Et elle affirme pouvoir prouver, vidéo à l'appui, ses dires. Mais quand bien même, l’erreur, si elle était avérée, ne viendrait pas des Fennecs, mais des officiels de la rencontre. Il n’y a donc quasiment aucune chance pour que le Burkina Faso obtienne gain de cause dans cette affaire. De quoi soulever une nouvelle fois la question de la pertinence de ces actions…

"J'invite les populations à la retenue" (Cliquer pour agrandir)

Le secrétaire général du ministère des Sports et des Loisirs, Ahmed Sory Ouattara, a ainsi été contraint d’envoyer le 20 novembre un communiqué pour tenter de désamorcer cette situation de joie surréaliste au ‘pays des hommes intègres’. "Depuis quelques heures, la rumeur persistante faisant croire à une qualification des Étalons au Mondial 2014 sur tapis vert au détriment des Fennecs d’Algérie, s’est répandue à travers l’ensemble du pays. À cet effet monsieur le ministre des Sports et Loisirs a l’honneur d’inviter les populations à la retenue et à s’en tenir jusqu’à preuve officielle au résultat acquis sur le terrain."

La Tunisie, une habituée des recours

Trois jours plus tôt, le 17 novembre, c’est la Tunisie qui a contesté la qualification acquise par le Cameroun sur le terrain (0-0 à l’aller à Radès, 4-1 au retour à Yaoundé). La FTF (Fédération tunisienne de football) a émis des réserves contre deux joueurs des Lions indomptables : Eric Choupo-Moting et Joel Matip. Selon l’instance du football tunisien, ces deux footballeurs qui avaient joué pour l’Allemagne en sélection de jeunes, n'auraient pas reçu l'autorisation nécessaire de la part de Fifa pour porter les couleurs de la sélection du Cameroun.

Une accusation ridicule car les deux joueurs en question sont des internationaux confirmés. Ils portent les couleurs du Cameroun depuis 2010. Ils ont même participé au dernier Mondial en Afrique du Sud sous les couleurs des Lions indomptables. La démarche de la Tunisie est donc sans fondement, mais la FTF s’est peut être sentie poussée des ailes après sa qualification pour les barrages obtenue… sur tapis vert.

Cherchez le carton jaune fantôme de Madjid Bougherra !

En effet, c’est le Cap-Vert et non les Aigles de Carthage qui devait à l’origine disputer ce troisième tour de qualification pour la Coupe du monde 2014, mais les Requins bleus ont finalement été disqualifiés pour avoir aligné un joueur normalement suspendu. Au bénéfice donc de la Tunisie qui non contente d’avoir pu accéder à ce stade de la compétition malgré des prestations décevantes, forme un nouveau recours contre le Cameroun.

Mais ces démarches incessantes ne sont pas que l’apanage de la Tunisie ou du Burkina Faso. En effet, l’Afrique est, de très loin, le plus mauvais élève de ces éliminatoires à la Coupe du monde 2014. Sur 16 cas de victoires données sur tapis-vert par la Fifa lors de ces phases de qualifications, neuf viennent d’Afrique !

Première publication : 22/11/2013

  • FOOTBALL

    Qualification de l'Algérie au Mondial : des accidents mortels ternissent la fête

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Explosion de joie à Alger après la qualification des Fennecs

    En savoir plus

  • BARRAGES MONDIAL-2014

    Le Cameroun de Samuel Eto'o qualifié pour le Mondial-2014

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)