Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

FRANCE

Le transporteur Mory Ducros dépose le bilan, des milliers d'emplois menacés

© Capture d'écran du site de Mory Ducros

Vidéo par FRANCE 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/11/2013

Le transporteur Mory Ducros qui emploie 5 000 salariés a annoncé vendredi être en cessation de paiement, lors d'un comité d'entreprise extraordinaire. L'entreprise a demandé à être placée en redressement judiciaire.

C’est l’un des dépôts de bilan les plus importants enregistrés depuis celui de Moulinex. Le transporteur Mory Ducros, qui compte 5 000 salariés, a annoncé vendredi 22 novembre en comité d'entreprise extraordinaire son dépôt de bilan et sa demande de placement en redressement judiciaire, ont annoncé à l'AFP la direction et des représentants syndicaux.

"L'entreprise Mory Ducros vient d'annoncer sa cessation de paiement (dépôt de bilan, ndlr) et mise sous protection avec demande de redressement", a déclaré à l'AFP Fabian Tosolini, secrétaire national de la Fédération des transports de la CFDT, depuis Torcy (Seine-et-Marne), où se tenait la réunion.

Dans un communiqué publié à l'issue du CE extraordinaire, la société a confirmé avoir "décidé de solliciter auprès du Tribunal de commerce de Pontoise l'ouverture d'une procédure collective".

"Cela correspond à une procédure de redressement judiciaire", a précisé une porte-parole du transporteur, jointe par l'AFP.

"Situation catastrophique"

L'entreprise déposera sa demande de redressement au tribunal de commerce "en début de semaine prochaine", selon Martial Brancourt, représentant CGT au comité d'entreprise.

Selon le syndicaliste, l'ambiance au CE était "très tendue". "La situation est catastrophique et des suppressions d'emplois seront inévitables. On aura un carnage", a-t-il estimé, regrettant que la direction les ait "laissés dans le flou" sur le sujet de l'emploi.

Pour la CFDT, premier syndicat dans l'entreprise, cette annonce "déclenche une nouvelle lutte pour l'emploi et une véritable course contre la montre devant le tribunal".

Mercredi, le syndicat avait déjà sonné l'alarme: "on s'attend à ce que la direction de l'entreprise annonce lors de ce comité d'entreprise un plan de restructuration considérable", de l'ordre de "2 000 à 3 000 suppressions d'emploi".

Outre 5 000 salariés propres, le transporteur fait travailler en sous-traitance 2 000 personnes, selon la CFDT.

Mory Ducros, né de la fusion l'an dernier de Mory et de Ducros, fait partie des entreprises éligibles aux prêts d'urgence du "plan de résistance" économique annoncé par le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, il y a une semaine.

Avec dépêches (AFP)
 

Première publication : 22/11/2013

  • FRANCE

    FagorBrandt met la clef sous la porte, 1 800 emplois menacés

    En savoir plus

  • FRANCE

    La justice française rejette les offres de reprise du site de Petroplus

    En savoir plus

  • JEUX VIDÉO

    Fin de partie pour Atari

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)