Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Et si la gauche assouplissait les 35 heures?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Macron prêt à autoriser "toutes les entreprises" à déroger aux 35 heures

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

Moyen-orient

Genève-II : la conférence de paix sur la Syrie fixée au 22 janvier

© AFP | Lakhdar Brahimi et John Kerry le 14 octobre 2013 à Londres

Vidéo par Gauthier RYBINSKI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/11/2013

La conférence de paix "Genève-II" sur la Syrie, que les États-Unis et la Russie tentent d'organiser depuis le mois de mai, se tiendra le 22 janvier, a annoncé l'ONU lundi. La liste des participants - et notamment l'Iran - reste inconnue.

La date est désormais connue : la conférence de paix sur la Syrie, dite de "Genève-II", aura lieu le 22 janvier, a annoncé lundi 25 novembre le porte-parole du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. "Nous nous rendrons à Genève pour une mission d'espoir", a-t-il déclaré dans le communiqué. Il a par ailleurs affirmé s'attendre à ce que "tous les partenaires régionaux et internationaux démontrent leur soutien significatif à des négociations constructives".

On ignore en revanche quels seront les participants à cette conférence. Cette question divise les États-Unis et la Russie qui tentent d'organiser cet événement diplomatique

Ban Ki-moon : "Nous nous rendons à Genève pour une mission d'espoir"

depuis le mois de mai. On ne sait pas non plus si l'Iran sera représenté.

"Compréhension claire"

Le but de cette conférence est d'amener pour la première fois le gouvernement syrien du président Bachar al-Assad et l'opposition à la table des négociations, alors que la guerre civile, simple soulèvement au départ, dure depuis près de trois ans et déstabilise la région.

Il s'agira, le 22 janvier, de mettre en œuvre le communiqué de Genève du 30 juin 2012, qui prévoit l'établissement d'un gouvernement de transition ayant les pleins pouvoirs exécutifs, précise le communiqué.

Ban Ki-moon dit espérer que "les représentants syriens viendront à Genève avec une compréhension claire" de cet objectif et "avec l'intention sérieuse de mettre fin à une guerre qui déjà fait plus de 100 000 morts, jeté près de neuf millions de personnes hors de chez elles, produit un nombre incalculable de disparus et d'arrestations, déstabilisé la région et mis un fardeau inacceptable sur les voisins de la Syrie".

L'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe, Lakhdar Brahimi, a rencontré samedi à Genève le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. Le diplomate algérien devait ensuite voir le secrétaire d'État américain, John Kerry.

Ce lundi, Lakhdar Brahimi devait s'entretenir à Genève avec les vice-ministres russes des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov et Guennadi Gatilov, et avec la sous-secrétaire d'État américaine Wendy Sherman.

Avec dépêche REUTERS

Première publication : 25/11/2013

  • NUCLÉAIRE

    Iran : Israël dénonce le "mauvais accord" de Genève

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Nucléaire iranien : accord historique à Genève

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    Iran : reprise des négociations à Genève dans un climat tendu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)