Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Corée du Nord : pour Séoul, "il est encore temps" de négocier

En savoir plus

FOCUS

Chili : la version officielle de la mort de Pablo Neruda scientifiquement contredite

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ayo, le Nigeria aux couleurs de "Paname"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Andrej Plenkovic : "Je ne pense pas qu’il y ait une menace d’éclatement des États au sein de l’UE"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Stéphanie Gibaud, lanceuse d'alerte : "Dire la vérité est un acte citoyen"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Glyphosate : l’herbicide de la discorde

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

G5 Sahel : l’ONU prête à s’engager auprès des forces africaines dans la lutte antiterroriste ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 26/11/2013

"Tous les cris les SOS"

© France 24

Presse française, mardi 26 novembre. Au menu de la presse française ce matin, le coût des retraites des fonctionnaires, la réforme fiscale, celle de l’armée, le harcèlement à l’école et le détresse des paysans. Et les Philippines après le passage de Haiyan.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, ce chiffre publié par le Figaro à propos des retraites des fonctionnaires : 37 milliards d’euros - voilà ce que coûteraient à l’Etat les pensions de plus de 2 millions d’agents de la fonction publique.
 
Le Figaro explique que les cotisations des fonctionnaires ne couvrent qu’un quart des besoins, et qu’il revient donc à l’Etat, donc aux contribuables, de mettre la main à la poche pour payer la différence. Le journal évoque un "gouffre" que le gouvernement Ayrault laisse béant, en choisissant de ne pas réformer en profondeur le système des retraites. 37 milliards, le prix de "l’esquive" gouvernementale.
 
Pas de quoi calmer les esprits au moment où la majorité annonce une "remise à plat" de la fiscalité. La droite dit qu’elle ne croit pas à cette volonté affichée, et crie à la diversion politicienne. Mais Libération veut croire au "grand pari" lancé par Jean-Marc Ayrault.
 
Les syndicats, reçus hier, proposent de renforcer la progressivité de l’impôt, synonyme selon eux d’un système plus juste : "Prenons en main la réforme fiscale !", lance l’Humanité, qui rêve de voir débuter des "états généraux de la justice fiscale".
 
A la rubrique finances et budget, toujours, l’engagement de Jean-Yves Le Drian de maintenir les capacités militaires françaises d’ici 2020. "La France a et gardera la première armée d’Europe", malgré les 34 000 postes supprimés d’ici 5 ans, promet le ministre de la Défense dans le Figaro, où il revient notamment sur l’intervention en Centrafrique, déclarée "imminente". Jean-Yves Le Drian évoque aussi les défis qui attendent l’armée française, dont il compte renforcer la "capacité technologique".
 
Le Figaro nous apprend d’ailleurs un peu plus loin que le gouvernement s’apprête à faire voter une extension "considérable" des possibilités de capter les données numériques personnelles de "dizaines de milliers de personnes".
 
Il est aussi beaucoup question ce matin du harcèlement à l’école. Une campagne nationale contre ce problème débute aujourd’hui. Ce fléau toucherait un enfant sur 10, notamment via les réseaux sociaux, qui amplifient les phénomènes de harcèlement. Dernière invention en date, selon le Parisien, des applications pour smartphones qui fournissent  des insultes toutes faites, à envoyer par SMS ou sur les réseaux sociaux.
 
Il y a les initiatives stupides, et les autres. Dans certains établissements, ce sont les élèves eux-mêmes qui sont invités à lutter contre le harcèlement. Des "casques bleus à l’école" : un récit trouvé dans 20 minutes.
 
D’une détresse l’autre, Libération revient sur le malaise des paysans. En France, un agriculteur se suicide tous les deux jours.
 
Enfin la Croix revient sur les efforts des Philippins pour reconstruire leur pays, ravagé par le typhon Haiyan. Près de 4 millions personnes ont tout perdu dans la catastrophe.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/10/2017 Catalogne

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

Dans cette revue de presse internationale du lundi 23 octobre, cap sur l'Italie. Après la Catalogne, la Vénétie et la Lombardie réclament davantage d'autonomie. L'OMS, elle,...

En savoir plus

23/10/2017 Calais

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

Dans cette première revue de presse de la semaine, nous faisons le point sur la crise migratoire à Calais. Un an après le démantèlement de la "Jungle", que sont devenus ses...

En savoir plus

20/10/2017 Indépendance

"En Espagne, l'article 155 pour sauver les Catalans"

Dans cette revue de presse internationale du 20 octobre : Madrid veut suspendre l’autonomie de la Catalogne, l’épidémie de peste à Madagascar s’est propagée aux grandes zones...

En savoir plus

20/10/2017 Énergie nucléaire

Centrales nucléaires : opérations démantèlement

Dans la revue de presse française de ce vendredi 20 octobre : comment démanteler nos centrales nucléaires ? En France, une femme sur deux dit avoir été victime de harcèlement...

En savoir plus

19/10/2017 Revue de presse internationale

Brexit: "si tu reviens, j'annule tout ?"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 19 octobre, le discours du président Xi Jinping devant le 19ème Congrès du Parti communiste chinois. Une nouvelle...

En savoir plus