Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama: le discours qui fait mouche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début du "sommet de la réconciliation" entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

En Inde, des femmes se mobilisent contre l'alcool

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Communication digitale : de l'influence à la propagande

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gad Elmaleh, le roi de l’humour, vit son rêve américain

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Hillary Clinton, candidate mal aimée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : les Brésiliens sceptiques, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 27/11/2013

"Eaux troubles"

© France 24

Presse internationale, mercredi 27 novembre 2013. Au menu de la revue de presse internationale, l’escalade entre la Japon et la Chine à propos des Senkaku/Diaoyu, la stratégie américaine au Proche-Orient, et l'obscur objet du désir.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec la pénétration par deux bombardiers américains de la nouvelle zone de défense aérienne chinoise, une zone décrétée unilatéralement samedi dernier par Pékin, et que les Etats-Unis ont, semble-t-il, délibérément décidé de ne pas respecter.
 
Cette "zone aérienne d'identification" - au-dessus d'une grande partie de la mer de Chine orientale, qui englobe les îles Senkaku, un archipel administré par le Japon mais qui est revendiqué par la Chine, qui les appelle Diaoyu - est l’objet d’une controverse régionale dans laquelle les Etats-Unis se sont impliqués, au nom de leur alliance avec le Japon. La Maison Blanche a qualifié "d’incendiaire" l’initiative chinoise, et c’est donc à ce titre que les bombardiers B52 américains ont "défié" la zone chinoise, selon The Wall Street Journal.
 
Assez remonté, The International New York Times s’interroge sur la sincérité de la Chine, qui avait déclaré vouloir résoudre pacifiquement le conflit territorial qui l’oppose au Japon, mais vient de prendre une initiative qui s’apparente à une "provocation".
 
La Chine qui persiste et signe, avec l’annonce de l’envoi de son unique porte-avion en mer de Chine orientale. A lire dans The China Daily. Le Liaoning aurait quitté son port d’attache de Qingdao, dans la province de Shandong, au nord-est du pays, hier.
 
Pour The South China Morning Post, cette escalade entre la Chine et le Japon est "préoccupante". Le journal évoque des réflexes xénophobes, qui font passer au second plan le traité de paix et d’amitié conclu en 1978. Il dénonce aussi l’attitude américaine, jugée agressive.
 
Les Etats-Unis dont l’accord conclu avec Téhéran sur le nucléaire iranien inquiète beaucoup ses alliés traditionnels, et notamment l’Arabie saoudite. Les Saoudiens étaient déjà très échaudés par l’attitude américaine en Syrie, et par l’impassibilité d’Obama face au conflit qui déchire le pays. Nous avons évoqué en début de semaine la façon dont cette guerre touche les enfants. Ce matin, le site Rue 89 revient sur le recours au viol dans les geôles syriennes comme une "tactique délibérée visant à blesser l’autre partie", le camp des rebelles et de leurs soutiens supposés.
 
Pour finir, plus légèrement, dans un autre monde, en Grande-Bretagne, on s’inquiète de la baisse du nombre… des rapports sexuels, qui auraient chuté de 20 % en une décennie. "Voilà une 'récession' que les économistes n’avaient pas prévue"', écrit le Monde. D’après une spécialiste, ces chiffres devraient beaucoup à la crise : "une période de chômage s’accompagne souvent d’une période de faible activité sexuelle, du fait notamment d’une chute de l’estime personnelle, voire d’un sentiment dépressif".
 
Mais que les Britanniques se rassurent : il y a toujours une belle façon de transcender les manques de l’existence. J’en veux pour preuve ce cas de transfiguration qui s’apprête à voir le jour au Qatar. The Daily Beast revient sur une construction qui n'a pas encore commencé mais qui suscite déjà la polémique, celle du stade qui accueillera la coupe du monde de foot, déjà surnommé le "Stade vagin".
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/07/2016 Revue de presse internationale

"Ci-gît la démocratie turque"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 28 juillet, la fermeture, par le gouvernement turc, de 45 journaux et 16 chaînes de télévision – une atteinte à la liberté...

En savoir plus

28/07/2016 Revue de presse française

"Anticonstitutionnellement"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 28 juillet, l’émotion et les questions, deux jours après l’assassinat du père Jacques Hamel, 85 ans, dans son église de...

En savoir plus

27/07/2016 Revue de presse internationale

"La ligne Maginot des valeurs européennes"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 27 juillet, l’assassinat hier, dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, du père Jacques Hamel, 85 ans.

En savoir plus

27/07/2016 Revue de presse française

"Garder la foi"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 27 juillet, l’assassinat du père Jacques Hamel, 85 ans, dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, en Normandie. Un...

En savoir plus

26/07/2016 Revue de presse française

"Hillary Clinton, à contrecœur"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 26 juillet, la convention du parti démocrate, où Hillary Clinton est toujours loin de faire l’unanimité, un appel au calme...

En savoir plus