Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

Moyen-orient

L'armée israélienne tue trois Palestiniens présumés salafistes

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/11/2013

L'armée israélienne a tué trois Palestiniens mardi soir en Cisjordanie occupée. Le Shin Beth, le service de sécurité intérieure de l'État hébreu, a fait savoir qu'ils étaient soupçonnés d'appartenir à un groupe djihadiste.

Une nouvelle menace pour Israël ? Les forces israéliennes ont annoncé avoir tué, mardi 26 novembre au soir, trois Palestiniens soupçonnés d'appartenir à un groupe salafiste djihadiste, dans le sud de la Cisjordanie occupée.

Ils pourraient être membres d'un réseau proche d'Al-Qaïda, mais les services de sécurité palestiniens n'ont pu le confirmer. Présents en petit nombre dans la bande deGaza, les activistes revendiquant ce label sont rares en Cisjordanie.

"Lors d'une opération des forces spéciales (...) dans la zone de Hébron/Yatta, deux membres d'un groupe salafiste djihadiste qui préparaient une attaque ont été tués", a annoncé le Shin Beth, le service de sécurité intérieure, dans un communiqué.

"À la suite de l'attaque déjouée à Yatta, un terroriste a échangé des tirs avec les forces de sécurité et en est mort", a affirmé peu après l'armée israélienne dans un communiqué.

Israël et l'Autorité palestinienne visés

Selon un membre du Shin Bet, une série d'arrestations a permis d'apprendre que le réseau en question préparait une attaque dans les jours qui viennent contre des cibles israéliennes, ainsi que l'Autorité palestinienne.

"Depuis quelques mois, les membres de ce réseau terroriste étaient en train d'établir une vaste infrastructure de terreur, y compris en préparant et en fabriquant des explosifs, en achetant des armes et en aménageant un appartement pour se cacher", a ainsi expliqué l'armée dans un communiqué

Le Shin Beth et l'armée israélienne ont assuré que l'opération visait initialement à les arrêter avant qu'ils ne commettent l'attentat qu'ils étaient soupçonnés de préparer. Les services de sécurité ont ajouté avoir découvert "deux pistolets et des charges de démolition" dans le véhicule.

Trois étudiants originaire d'Hébron, âgés d'une vingtaine d'années

Des habitants ont identifié les trois tués comme Mahmoud Khaled al-Najjar et Moussa Abdelmajid Fanacheh, de Yatta, et Mohammad Nayroukh, de Hébron, les présentant comme des étudiants d'une vingtaine d'anées.

Ces trois morts portent à 24 le nombre de Palestiniens tués par les forces israéliennes en 2013, selon les statistiques de l'ONU, en grande majorité en Cisjordanie.

Deux Palestiniens avaient été tués les 7 et 8 novembre lors de deux tentatives d'attaques distinctes dans le nord et le sud de la Cisjordanie, selon l'armée israélienne.

Le 31 octobre, un autre Palestinien avait été tué par l'armée israélienne lors d'une opération visant à arrêter plusieurs suspects dans le nord de la Cisjordanie.

Avec AFP et REUTERS

Première publication : 27/11/2013

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Israël renonce à un vaste projet de colonies en Cisjordanie

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Rawabi, la "ville nouvelle" palestinienne qui défie les colonies israéliennes

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Tsahal découvre un "tunnel terroriste" creusé entre Israël et Gaza

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)