Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

  • En direct : Hollande annonce des frappes aériennes en Irak dans un délai "court"

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

Asie - pacifique

Chasseurs chinois contre bombardiers américains en mer de Chine

© AFP | Photo d'archive de chasseurs chinois J-10

Texte par Ségolène ALLEMANDOU

Dernière modification : 29/11/2013

Pékin annonce avoir fait décoller d'urgence des chasseurs afin de "vérifier l’identité" d'avions américains et japonais. Les appareils volaient dans la nouvelle zone de défense aérienne chinoise, que Washington et Tokyo refusent de reconnaître.

La tension est encore montée d'un cran, vendredi 29 novembre, dans les relations sino-japonaises. La Chine a annoncé avoir fait décoller d'urgence ses chasseurs pour surveiller des avions américains et japonais entrés sans autorisation deux jours plus tôt dans sa nouvelle zone de défense.

La semaine précédente, la Chine a créé un nouvel espace aérien au-dessus des îles Senkaku-Diaoyu, dont elles revendiquent l'appartenance, impliquant une autorisation de survol. Mais le Pentagone a annoncé que deux B-52, appareils de l'armée de l'air américaine, ont survolé cette zone, défiant ouvertement les autorités chinoises.

"Nous avons conduit des opérations dans la région des Senkaku [nom japonais des îlots]. Nous avons continué à suivre les procédures normales, ce qui veut dire ne pas fournir de plans de vol, ne pas s'annoncer par radio, ni enregistrer nos fréquences", a déclaré le colonel Steve Warren, porte-parole du département américain de la Défense. "Il n'y a eu aucune réaction de la part des Chinois", a-t-il ajouté.

îles Senkaku-Diaoyu
© AFP

Menaces de Pékin

Le Japon et les États-Unis ont, en effet, vivement critiqué la création de cette "zone de défense", considérée comme le moyen par Pékin d'empiéter sur le contrôle administratif exercé par Tokyo sur cette zone maritime, qui comprend les îlots inhabités de Senkaku-Diaoyu.

Le gouvernement nippon de Shinzo Abe avait évoqué d'éventuelles conséquences imprévisibles, au cas où la Chine appliquerait ce genre de mesures. Le secrétaire américain de la Défense, Chuck Hagel, a parlé de "tentative de déstabilisation pour modifier le statu quo existant dans la région".

De son côté, Pékin avait menacé de prendre des mesures contre les avions qui ne respecteraient pas ses nouvelles règles d'identification, adoptées au nom de la souveraineté nationale et de la sécurité aérienne territoriale.

Avec dépêches (AFP)

Première publication : 29/11/2013

  • JAPON - CHINE

    Nouvelles tensions sino-japonaises à propos des îles Senkaku

    En savoir plus

  • JAPON - CHINE

    Un avion chinois survole les îles disputées de Senkaku-Diaoyu

    En savoir plus

  • JAPON - CHINE

    Nouvelle intrusion chinoise près de l'archipel Senkaku

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)