Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Vidéo : à Novoazovsk, "il semblerait que les Russes soient déjà partis"

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

Asie - pacifique

Chasseurs chinois contre bombardiers américains en mer de Chine

© AFP | Photo d'archive de chasseurs chinois J-10

Texte par Ségolène ALLEMANDOU

Dernière modification : 29/11/2013

Pékin annonce avoir fait décoller d'urgence des chasseurs afin de "vérifier l’identité" d'avions américains et japonais. Les appareils volaient dans la nouvelle zone de défense aérienne chinoise, que Washington et Tokyo refusent de reconnaître.

La tension est encore montée d'un cran, vendredi 29 novembre, dans les relations sino-japonaises. La Chine a annoncé avoir fait décoller d'urgence ses chasseurs pour surveiller des avions américains et japonais entrés sans autorisation deux jours plus tôt dans sa nouvelle zone de défense.

La semaine précédente, la Chine a créé un nouvel espace aérien au-dessus des îles Senkaku-Diaoyu, dont elles revendiquent l'appartenance, impliquant une autorisation de survol. Mais le Pentagone a annoncé que deux B-52, appareils de l'armée de l'air américaine, ont survolé cette zone, défiant ouvertement les autorités chinoises.

"Nous avons conduit des opérations dans la région des Senkaku [nom japonais des îlots]. Nous avons continué à suivre les procédures normales, ce qui veut dire ne pas fournir de plans de vol, ne pas s'annoncer par radio, ni enregistrer nos fréquences", a déclaré le colonel Steve Warren, porte-parole du département américain de la Défense. "Il n'y a eu aucune réaction de la part des Chinois", a-t-il ajouté.

îles Senkaku-Diaoyu
© AFP

Menaces de Pékin

Le Japon et les États-Unis ont, en effet, vivement critiqué la création de cette "zone de défense", considérée comme le moyen par Pékin d'empiéter sur le contrôle administratif exercé par Tokyo sur cette zone maritime, qui comprend les îlots inhabités de Senkaku-Diaoyu.

Le gouvernement nippon de Shinzo Abe avait évoqué d'éventuelles conséquences imprévisibles, au cas où la Chine appliquerait ce genre de mesures. Le secrétaire américain de la Défense, Chuck Hagel, a parlé de "tentative de déstabilisation pour modifier le statu quo existant dans la région".

De son côté, Pékin avait menacé de prendre des mesures contre les avions qui ne respecteraient pas ses nouvelles règles d'identification, adoptées au nom de la souveraineté nationale et de la sécurité aérienne territoriale.

Avec dépêches (AFP)

Première publication : 29/11/2013

  • JAPON - CHINE

    Nouvelles tensions sino-japonaises à propos des îles Senkaku

    En savoir plus

  • JAPON - CHINE

    Un avion chinois survole les îles disputées de Senkaku-Diaoyu

    En savoir plus

  • JAPON - CHINE

    Nouvelle intrusion chinoise près de l'archipel Senkaku

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)