Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les pro-russes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

FRANCE

À Paris, des Femen urinent sur la photographie du président ukrainien

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/12/2013

Pour dénoncer la répression de l'opposition pro-européenne à Kiev, cinq militantes Femen ont uriné dimanche matin, à Paris, sur une photo du président Viktor Ianoukovitch. Elles ont ensuite quitté les lieux sans incident.

Uriner pour dénoncer. Des militantes du groupe féministe Femen ont symboliquement soulagé leur vessie dimanche matin sur une photo du président Viktor Ianoukovitch, à Paris, pour dénoncer la répression de l'opposition à Kiev après la volte-face du pays à l'égard de l'UE sur un accord d'association.

Les cinq militantes se sont réunies vers 9h30 devant l'ambassade, dans le VIIe arrondissement de Paris, seins nus, le torse couvert de l'inscription "Yanukovych piss off" ("Ianoukovitch dégage !").

Culotte baissée, des couronnes de fleurs dans les cheveux, elles ont longuement uriné sur des photos du chef de l'État, au cri de "l'Ukraine en Europe", avant de se rhabiller et de quitter les lieux sans incident.

"Nous sommes venues pour dire à l'Europe que nous avons besoin d'aide", a expliqué Inna Shevchenko, chef de file des Femen en France, en dénonçant "l'influence" exercée par le président russe Vladimir Poutine sur Kiev.

Qualifiant le régime ukrainien de "dictature", la jeune femme a également dénoncé l'usage de la force samedi 30 novembre contre les manifestants de l'opposition, qui a fait des dizaines de blessés. Les manifestants "ont été confrontés à des violences de la part de la police". Pour l'Ukraine, "ça n'est pas seulement un moment difficile, c'est un aussi un moment dangereux", a poursuivi Inna Shevchenko.

L'annonce par le gouvernement ukrainien la semaine dernière qu'il ne signerait pas un accord plaçant l'Ukraine sur la voie de l'adhésion à l'UE a déclenché les manifestations les plus importantes depuis celles de la révolution Orange en 2004.

Avec dépêches AFP
 

Première publication : 01/12/2013

  • AVORTEMENT

    Espagne : trois Femen s'invitent à l'Assemblée pour défendre le droit à l'IVG

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les Femen, des "blasphématrices" contre vents et marées

    En savoir plus

  • FRANCE

    Provocation à Notre-Dame : le procès des neuf Femen renvoyé en février 2014

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)