Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 02/12/2013

Suthep, meneur controversé de l’opposition thaïlandaise

Aujourd’hui sur le Net, le leader des manifestations en Thaïlande est une figure controversée sur la toile locale. Un graffiti raciste enflamme la twittosphère américaine. Et une vidéo revient sur les 100 premiers jours de la vie d’un bébé panda.

Suthep, meneur controversé de l’opposition thaïlandaise

Il est le visage de la contestation en Thaïlande. Depuis plusieurs semaines, Suthep Thaugsuban mène la fronde contre le gouvernement, n’hésitant à prendre la tête des manifestants pour occuper des bâtiments officiels à Bangkok. Ses partisans, et notamment ses quelque 470 000 fans sur Facebook, l’ont même érigé en héros. Et beaucoup se disent prêts à le soutenir jusqu’au bout dans sa lutte contre la Première ministre Yingluck Shinawatra qui est, d’après eux, l’incarnation d’un système politique corrompu.

Mais Suthep Thaugsuban est lui-même une figure controversée. Ces détracteurs l’accusent en effet d’avoir du sang sur les mains. Sur le site « Asia Sentinel », l’universitaire Pavin Chachavalpongpun rappelle ainsi qu’il avait lancé, en 2010 alors qu’il était vice-premier ministre, la répression contre les chemises rouges pro-Thaksin, faisant 90 morts et 2000 blessés dans la capitale thaïlandaise.

Sur les réseaux sociaux, d’autres estiment quant à eux que le leader de la contestation est mal placé pour se poser en moralisateur de la vie politique locale. Comme le souligne ce câble diplomatique américain divulgué par Wikileaks et relayé actuellement sur le web, Suthep Thaugsuban a en effet été impliqué dans plusieurs affaires de malversations par le passé. Des scandales qui, aujourd’hui, ne l’empêchent visiblement pas de se présenter comme un chantre de la lutte anti-corruption.

 

USA : un tag raciste enflamme la Toile

Voici une affiche que certains New Yorkais ont pu apercevoir récemment dans les couloirs du métro : une publicité pour la marque Gap vandalisée par un tag raciste visant un mannequin américain de confession Sikh. C'est ce qu'a révélé un journaliste en publiant cette photo via son compte Twitter. Le graffiti en question assimile le modèle Waris Ahluwalia, qui porte une barbe et un turban, à un chauffeur de taxi et à un terroriste.

Face à cet acte de vandalisme, la célèbre marque de vêtements n'a pas tardé à prendre position sur les réseaux sociaux, notamment en affichant la publicité originale sur son compte Twitter. Un signe de solidarité avec le modèle indo-américain qui n'est pas passé inaperçu sur la Toile.

Sur le web, les internautes se sont en effet emparés du hashtag #MakeLove, en reprenant le slogan de l'enseigne, pour poster des messages de soutien. Ils applaudissent par ailleurs la réaction de la marque qui est perçue comme un signe de son engagement contre le racisme.

Une campagne particulièrement appréciée par les membres de la communauté Sikh, qui ont même créé une page Facebook depuis l'incident. Une manière de remercier l'enseigne américaine de faire figurer un mannequin appartenant à cette minorité religieuse dans ses publicités. Des Sikhs américains y témoignent également des discriminations dont ils sont eux-mêmes victimes au quotidien afin de mettre en lumière ce véritable problème de société.

 

 

Quelqu’un est-il mort chez vous ?

Quelqu’un est-il mort dans votre appartement ou dans la maison que vous convoitez ? Aux Etats-Unis, les internautes qui se posent la question peuvent se rendre sur Deadinhouse.com. Ce site recoupe en effet des avis de décès avec des données récupérées dans la presse, ou auprès d’agences immobilières pour livrer cette information qui est susceptible d’affecter la valeur d’une résidence. Un service facturé 11 dollars et 99 cents même si le site ne prétend pas avoir tous les logements du pays dans sa base de données.


Riley, l’enfant paléontologue

Il a à peine 8 ans et il est déjà considéré comme un spécialiste de la paléontologie. Amoureux des dinosaures, Riley Chandler consacre une chaine Youtube à sa passion et poste régulièrement des vidéos de ses fouilles et de ses trouvailles. De petits clips à travers lequel ce jeune Américain explique par exemple les différences entre les dinosaures herbivores et carnivores. Surnommé le « Dino Boy », ces vidéos ont fait de lui une véritable star aux Etats-Unis.

 

La vidéo du jour

Difficile de croire que cette minuscule créature deviendra un jour un panda géant. En attendant, le zoo de Smithsonian à Washington cherche un nom pour son bébé panda et le fait savoir grâce à cette vidéo émouvante retraçant les trois premiers mois de sa vie. C’est le public qui choisira le nom de la nouvelle mascotte du zoo, qui sera baptisée, comme le veut la tradition chinoise, 100 jours après sa naissance.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/10/2014 Réseaux sociaux

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

Au sommaire de cette édition : des costumes "Ebola" commercialisés pour Halloween choquent la Toile américaine; le "donut selfie" est la nouvelle tendance en vogue sur les...

En savoir plus

18/10/2014 Réseaux sociaux

Data centers : un coût énergétique trop élevé

Depuis deux ans, des habitants de La Courneuve, dans la banlieue nord de Paris, vivent avec un data center en face de chez eux. Ils sont inquiets car ce bâtiment, qui héberge des...

En savoir plus

20/10/2014 Réseaux sociaux

Ebola : une campagne contre la stigmatisation des Africains

Au sommaire de cette édition : des Africains dénoncent la stigmatisation dont ils sont victimes face à Ebola; un mannequin de vitrine suscite la polémique en Nouvelle-Zélande; et...

En savoir plus

17/10/2014 Réseaux sociaux

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

Au sommaire de cette édition : les internautes volent au secours d’une infirmière américaine infectée par Ebola; une vaste opération policière menée en Europe suscite la...

En savoir plus

16/10/2014 Réseaux sociaux

Kim Jong-Un réapparaît et devient la risée du web

Au sommaire de cette édition : Kim Jong-un devient la risée du web après sa réapparition en public; une chaîne australienne de supermarchés est au cœur d'une vive polémique;...

En savoir plus