Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Amériques

New York : le train qui a déraillé dans le Bronx allait trop vite

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/12/2013

La vitesse du train de banlieue qui a déraillé dans le Bronx, dimanche, en tuant quatre personnes, était de 132 km/h dans un virage limité à 48 km/h, selon les enquêteurs.

L'enquête sur le déraillement du train de banlieue, qui a fait quatre morts dimanche 1er décembre au nord du quartier du Bronx à New York, progresse. D'après les premiers éléments révélés lundi par la police, le train roulait à 131 km/h au lieu des 48 km/h réglementaires.

"Le train circulait à 82 miles à l'heure (131 km/h) lorsqu'il est arrivé dans la courbe", a  précisé Earl Weener lors d'une conférence de presse, rappelant que la vitesse était limitée à 48 km/h au début de ce virage où les sept wagons du train ont déraillé, près de la confluence des rivières Hudson et Harlem, au nord de Manhattan.

"À ce stade, nous ne sommes au courant d'aucun problème ou d'anomalies avec les freins", a-t-il également ajouté, tout en insistant sur le fait que l'enquête n'en était qu'à ses débuts.

Le téléphone portable du conducteur analysé

Cinq secondes avant l'immobilisation de la locomotive, qui poussait le train, la pression des freins est tombée à zéro, sans raison apparente pour l'instant. Par ailleurs, les enquêteurs de la NTSB (sécurité fédérale des transports) ont d'ores et déjà commencé à interroger le conducteur et devraient poursuivre son audition durant les deux prochains jours.

Le NTSB cherche notamment à savoir si le conducteur était distrait au moment du drame. D'après le correspondant du journal "Le Monde" à New York, les communications de son téléphone mobile seraient en cours d'analyse.

Cet accident spectaculaire a fait 4 morts et 67 blessées, dont 11 grièvement. Il est survenu vers 07H20 (12H20 GMT), au moment où le train, à destination de la gare de Grand Central à New York, amorçait son virage juste avant la gare de Spuyten Duyvil. À ce niveau, les trains doivent en principe ralentir de 112 à 48 km/h.

Les sept wagons du train, qui transportait plus de 100 personnes, ont alors déraillé et  plusieurs voitures se sont renversées sur le côté. La voiture de tête a fini sa course juste au bord de la rivière Harlem.

Avec AFP

Première publication : 03/12/2013

  • ÉTATS-UNIS

    En images : un train déraille dans le Bronx, au moins quatre morts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)