Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

WHO'S NEXT le salon international du prêt-à-porter et des accessoires de mode présente les collections de l'été 2015.

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

SUR LE NET

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Compatriotes"

En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cette presse égyptienne qui soutient Israël contre le Hamas

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'Asie mobilisée contre le braconnage des éléphants d'Afrique

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/12/2013

Les pays concernés par le trafic d'ivoire ont signé mardi 14 "mesures d'urgence" lors d'un sommet au Botswana pour tenter d'endiguer le braconnage des éléphants. Le nombre de ces mammifères en Afrique est en baisse constante.

Quatorze "mesures d'urgence" pour enrayer le massacre des éléphants d'Afrique. L’initiative conjointement prise par les principaux pays impliqués dans le commerce de l'ivoire, dont la Chine et la Thaïlande, est encourageante pour la sauvegarde de ces mammifères, très prisés des braconniers.

Lors d'un sommet sur la protection des éléphants au Botswana, les pays signataires se sont engagés mardi 3 décembre à coordonner leurs actions et décourager la consommation. De telles mesures devraient permettre de "déverrouiller efficacement la coopération internationale en renforçant notamment l'arsenal juridique des peines contre les braconniers et les trafiquants d'ivoire pour les rendre dissuasives".

Parmi les autres mesures, figure la mobilisation de moyens nécessaires pour sensibiliser les populations vivant avec les éléphants.

Une baisse de 20% du nombre d'éléphants dans 10 ans

Les mesures d’urgence concernent de nombreux pays où sévit le braconnage comme le Gabon, le Kenya, le Niger ou la Zambie, mais aussi les pays où transite l'ivoire, tels que le Kenya, la Malaisie, les Philippines, le Vietnam, ainsi que ceux où se trouvent les principaux consommateurs, à l’instar de la Chine ou de la Thaïlande.

L'éléphant d'Afrique est menacé par une forte augmentation du braconnage ces dernières années, alimenté par une très forte demande d'ivoire en Asie, le trafic finançant au passage plusieurs groupes terroristes en Ouganda, en Somalie ou au Soudan.

On ne compte plus qu'un demi-million d'éléphants sur le continent contre 1,2 million environ en 1980, et leur nombre pourrait baisser de 20% ces dix prochaines années si rien n'est fait, selon un rapport publié lundi.

Avec AFP

Première publication : 03/12/2013

  • TERRORISME

    Le trafic d'ivoire finance les Shebab somaliens

    En savoir plus

  • BRACONNAGE

    Plus de quatre-vingts éléphants empoisonnés au cyanure au Zimbabwe

    En savoir plus

  • Planning familial dans la savane

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)