Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez.... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'Asie mobilisée contre le braconnage des éléphants d'Afrique

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/12/2013

Les pays concernés par le trafic d'ivoire ont signé mardi 14 "mesures d'urgence" lors d'un sommet au Botswana pour tenter d'endiguer le braconnage des éléphants. Le nombre de ces mammifères en Afrique est en baisse constante.

Quatorze "mesures d'urgence" pour enrayer le massacre des éléphants d'Afrique. L’initiative conjointement prise par les principaux pays impliqués dans le commerce de l'ivoire, dont la Chine et la Thaïlande, est encourageante pour la sauvegarde de ces mammifères, très prisés des braconniers.

Lors d'un sommet sur la protection des éléphants au Botswana, les pays signataires se sont engagés mardi 3 décembre à coordonner leurs actions et décourager la consommation. De telles mesures devraient permettre de "déverrouiller efficacement la coopération internationale en renforçant notamment l'arsenal juridique des peines contre les braconniers et les trafiquants d'ivoire pour les rendre dissuasives".

Parmi les autres mesures, figure la mobilisation de moyens nécessaires pour sensibiliser les populations vivant avec les éléphants.

Une baisse de 20% du nombre d'éléphants dans 10 ans

Les mesures d’urgence concernent de nombreux pays où sévit le braconnage comme le Gabon, le Kenya, le Niger ou la Zambie, mais aussi les pays où transite l'ivoire, tels que le Kenya, la Malaisie, les Philippines, le Vietnam, ainsi que ceux où se trouvent les principaux consommateurs, à l’instar de la Chine ou de la Thaïlande.

L'éléphant d'Afrique est menacé par une forte augmentation du braconnage ces dernières années, alimenté par une très forte demande d'ivoire en Asie, le trafic finançant au passage plusieurs groupes terroristes en Ouganda, en Somalie ou au Soudan.

On ne compte plus qu'un demi-million d'éléphants sur le continent contre 1,2 million environ en 1980, et leur nombre pourrait baisser de 20% ces dix prochaines années si rien n'est fait, selon un rapport publié lundi.

Avec AFP

Première publication : 03/12/2013

  • TERRORISME

    Le trafic d'ivoire finance les Shebab somaliens

    En savoir plus

  • BRACONNAGE

    Plus de quatre-vingts éléphants empoisonnés au cyanure au Zimbabwe

    En savoir plus

  • Planning familial dans la savane

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)