Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Grèce : grève générale contre l'austérité

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Nicolas Baverez : "Le quinquennat de François Hollande est une accélération du déclin de la France"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : conspué, mais sur le devant de la scène médiatique

En savoir plus

LE DÉBAT

Élections locales au Royaume-Uni : un scrutin à haut risque pour le parti travailliste (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Élections locales au Royaume-Uni : un scrutin à haut risque pour le parti travailliste (partie 2)

En savoir plus

FOCUS

Sur les traces de l’imam Gülen, ennemi juré d’Erdogan exilé aux États-Unis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Avengers Station : les super-héros débarquent à Paris!

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Visas : l'Europe cède aux exigences de la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Sauve qui Trump !

En savoir plus

Afrique

Vidéo : le miraculeux sauvetage d’un Nigérian après trois jours au fond de l'océan

© DR | Capture d'écran des images du sauvetage

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/12/2013

Le seul rescapé d’un naufrage qui a coûté la vie à 11 personnes, au large du Nigéria, a été retrouvé par 30 mètres de fond près de trois jours après le drame. Un miracle que ses sauveteurs ont filmé, et diffusé sur Internet six mois plus tard.

Le sauvetage en mer remonte à plusieurs mois, mais les incroyables images de l’opération viennent tout juste d’être dévoilées sur Internet. Le 28 mai dernier, un Nigérian de 29 ans a été miraculeusement secouru après avoir passé 62 heures sous une poche d’air par 30 mètres de fond. Harrison Odjegba Okene officiait comme cuisinier à bord d’un semi-remorqueur ayant fait naufrage trois jours auparavant au large des côtes nigérianes. Un drame dans lequel les 11 autres membres d’équipage ont perdu la vie.

Les images du miraculeux sauvetage

C’était donc un nouveau cadavre que l’équipe de plongeurs sud-africains, chargée de récupérer les corps, s’attendait à trouver, ce jour-là, sous l’épave du bateau. "Le plongeur a aperçu une main et lorsqu’il s’est apprêté à l’agripper, c’est en fait elle qui s’est agrippée à lui ! ", témoigne à l’AP l’un des membres de l’équipe. "Nous avons un rescapé, il est vivant !", crie alors le sauveteur.

Le miraculé, hagard, est vêtu d’un simple caleçon et semble apeuré par la lumière des lampes-torches. Il racontera plus tard s’être précipité dans les toilettes au moment du naufrage. Par chance, une bulle d’air s’est formée dans la pièce, permettant au cuisinier de respirer.

"J’étais dans l’eau et totalement dans le noir. Je pensais sincèrement que je signais mon arrêt de mort. Je me disais constamment que l’eau aurait fini par remplir le peu d’air qu’il me restait, a raconté Harrison Odjegba Okene dans la presse locale. Pour survivre, il dit avoir prié et s’être hydraté avec les quelques canettes d’eau gazeuse à sa disposition. "Toute ma vie ne suffira pas à remercier Dieu pour ce miracle", affirme-t-il aujourd’hui. 

Première publication : 04/12/2013

COMMENTAIRE(S)