Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

FRANCE

9 choses à savoir sur FRANCE 24, à l'occasion de son 7e anniversaire

© P. René-Worms/FRANCE 24

Texte par Sylvain ATTAL

Dernière modification : 07/12/2013

Nouvelles applications, nouvel habillage, nouveaux sites internet... FRANCE 24 souffle sa septième bougie et c’est un anniversaire très spécial. Les explications de Sylvain Attal, directeur adjoint de la rédaction en charge des nouveaux médias.

Il est temps, une fois n’est pas coutume, de parler un peu de nous. En sept ans seulement, FRANCE 24 s’est imposée comme un grand média global dont les chaînes sont présentes dans plus de 250 millions de foyers. 

Si vous lisez cet article, c’est que vous avez adopté les "nouveaux médias" pour rester en contact avec nous. Ces "nouveaux médias", ce sont non seulement les sites internet (pour certains déjà un vieux média !), mais aussi les applications mobiles pour smartphones et tablettes, et demain très certainement la TV connectée. Sur ces univers, nous avons enregistré au premier semestre 2013 une moyenne de 14 millions de visites mensuelles et plus de 40 millions de pages vues (source : Digital Analitix), des communautés de 2,5 millions sur Facebook, de 1,5 million sur Twitter.

Pour cet anniversaire, toutes les équipes de FRANCE 24 sont synchrones et franchissent une nouvelle étape de croissance, que vous découvrirez grandeur nature le 12 décembre, mais dont nous vous donnons dès aujourd’hui un aperçu:

  • Les antennes seront entièrement "réhabillées" par l’agence Gédeon avec les équipes antenne de FRANCE 24. Habillage visuel et sonore :
  • Voici un aperçu de quelques nouvelles émissions, et d’autres plus anciennes :

 

  • De nouvelles applications mobiles sont téléchargeables depuis fin octobre pour iOS (Apple). La version Windows 8 a été lancée début 2013, et celle pour Android le sera début 2014.

La date du 12 décembre concerne essentiellement les sites "re-designés", mais surtout leur environnement - qui n’avait pas changé depuis 4 ans - est renouvelé en profondeur pour vous offrir une expérience utilisateur entièrement nouvelle.

Les 9 choses à savoir sur les nouveaux sites

  1. Ils s’adapteront automatiquement à la taille de l’écran que vous utilisez pour y accéder, qu’il s’agisse d’un PC, d’un smartphone ou d’une tablette.
     
  2. Si vous souhaitez utiliser ces supports essentiellement pour accéder aux contenus de l'antenne, que ce soit en direct ou "à la demande", notre nouveau player vidéo vous permettra de le transformer en écran de télévision. Pour les millions de personnes qui vivent dans des régions où FRANCE 24 n’est pas encore distribuée sur les bouquets satellites, c’est une révolution.
     
  3. Si c’est davantage la qualité de notre site d’information qui vous attire vers nous, celle-ci sera encore mieux mise en valeur grâce à une place plus importante donnée à l’image (fixe ou animée), mais toujours au service du contenu. La page d’accueil vous semblera plus aérée, plus lisible, d’une lecture plus confortable. Vous y ferez d’un seul coup d’œil le tri entre l’actualité "chaude", les analyses, les reportages en profondeur, les émissions, les contenus multimédias (webdocs), etc.
     
  4. Nous vous retirons vos chaînes ! En vous rendant le contrôle sur la manière dont vous souhaitez aborder l’actualité : par défaut, nous vous proposerons notre hiérarchie de l’information. Une des (dernières ?) prérogatives des journalistes professionnels à laquelle nous restons attachés dans ce monde multiconnecté. Mais, pour autant, nous ne souhaitons pas vous l’imposer. C’est pourquoi vous pourrez décider d’appliquer votre filtre sur l’information : selon vos goûts et votre subjectivité et en un seul clic, vous verrez soit l’info en continu par arrivée chronologique (nous nous permettrons simplement de transformer cette vision générale en "liveblog" lorsque nous estimons qu’un événement particulier prend le pas sur tout le reste), soit la plus commentée sur les réseaux sociaux, ou la plus consultée par les internautes, soit l’approche uniquement en images, etc. La barre de menu verticale (et non plus horizontale) vous permettra d’accéder plus facilement aux rubriques thématiques (France, Afrique, blogs, dossiers, etc.)
     
  5. Dans la même optique, puisque vous êtes de plus en plus nombreux à entrer chez nous soit via les réseaux sociaux, soit via un moteur de recherche, nous vous proposerons à partir de n’importe quel article de découvrir rapidement les contenus s’en rapprochant, soit dans la même rubrique, soit sur le même sujet, sur notre site et ailleurs sur le Web. Encore une fois nous savons que plus nous vous ouvrons des portes, plus vous reviendrez volontiers chez nous.
     
  6. Les réseaux sociaux occupent une place de plus en plus importante dans nos vies, pour le meilleur ou pour le pire. En ce qui nous concerne, nous souhaitons participer au meilleur. C’est pourquoi nous avons décidé de réunir ces environnements sur notre page d’accueil. Il n’y aura plus d’un côté le site des journalistes et de l’autre les pages Facebook ou les comptes Twitter, Google+, etc. Nous resterons en phase avec notre public, c’est-à-dire vous, conscients que vous êtes nos ambassadeurs sur la Toile. Si vous aimez dites-le, si vous n’aimez pas aussi. Mais surtout dites pourquoi ! Nous voulons être un média d’information, mais aussi de conversations.
     
  7. Vos émissions préférées, celles que vous avez manquées, que vous souhaitez revoir, ou celles dont vous avez entendu parler seront plus facilement accessibles. Chacune d’entre elles disposera de son propre univers, en lien avec sa communauté sociale. FRANCE 24 a déjà innové en matière de "social TV", avec l’émission Le Débat et continuera avec d’autres, que ce soit comme second, troisième ou… premier écran.
     
  8. Un nouveau "sous-domaine" voit le jour : Grand Angle. Vous y retrouverez tout ce qui permet d’approfondir l’actualité (nos dossiers thématiques) ou d’en avoir une approche plus sensible : webdocumentaires (en 2013 FRANCE 24 a été primé avec Iranorama), petites œuvres multimédias (POM), infographies, data-journalisme, etc. Nous sommes plus que jamais décidés à ne pas rester à la surface des choses.
     
  9. Tout ceci ne serait rien s’il n’était mis au service d’une politique éditoriale exigeante. Nous sommes porteurs de valeurs dont nous sommes fiers et que nous voulons porter partout dans le monde, sans faire preuve de la moindre arrogance. Nous sommes les héritiers (j’aime ce terme) d’une vision à la fois très française et très universelle du monde. Avec elle, nous ne transigerons pas. Sans doute est-ce dû au fait que notre équipe est constituée de journalistes venus d’horizons si différents : nous pensons que la France est davantage affaire d’adhésion à ses valeurs, à sa culture, que d’identité (et encore moins de carte d’identité !). Surtout, nous n’oublions pas que l’humain doit rester au cœur de tout. Nous croyons à l’égalité, particulièrement entre les femmes et les hommes mais aussi quelles que soient les origines ou les croyances. Nous pensons que les libertés données par les nouvelles technologies de l’information offrent d’immenses opportunités. Et enfin, nous croyons avoir encore un rôle à jouer pour les organiser, leur donner du sens. Bref, et je m’en aperçois en l’écrivant, nous croyons à la nouvelle devise de FRANCE 24 : Liberté, Égalité, Actualité.

Première publication : 05/12/2013

COMMENTAIRE(S)