Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Vidéo : Le difficile retour des musulmans de Bangui dans leur quartier de PK5

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

EUROPE

Le Vatican crée une commission pour lutter contre la pédophilie au sein de l'Église

© AFP | Le pape François

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/12/2013

Confronté à des scandales pédophiles au sein de l'Église catholique depuis plusieurs années, le Vatican a annoncé jeudi, à l'issue de la réunion à huis clos de son "G8", la création d'une commission spéciale pour la protection des mineurs.

Il semble que le Vatican ait pris le dossier de la pédophilie à bras le corps. Le pape François a décidé la constitution d'une commission spéciale pour la protection des mineurs dans l'Église, a rapporté jeudi 5 décembre le cardinal américain Mgr Sean O'Malley, archevêque de Boston et membre du "G8" des cardinaux. "Jusqu'alors, l'accent a été mis sur les procédures juridiques et moins sur la réponse pastorale", a souligné le cardinal américain.

La commission a pour but de "formuler des suggestions pour de nouvelles initiatives, en collaboration avec les évêques et les conférences épiscopales" a précisé le prélat. Cette proposition s’inscrit dans la "ligne des décisions" du pape émérite Benoît XVI, le groupe de huit cardinaux nommés par le pape pour réformer la curie romaine, des prélats, et le souverain pontife.

Un vaste programme pour lutter contre la pédophilie dans l'Église

Le cardinal O'Malley, réputé pour sa lutte déterminée contre les abus pédophiles dans l'Église américaine, a, par ailleurs, expliqué que la commission d'experts serait constituée sans doute d'une douzaine de personnes.

Les compétences de cette nouvelle commission seront étendues, a-t-il dit, aux programmes de formation des religieux, à la sécurité de l'environnement des mineurs, à la vérification de l'adéquation des futurs prêtres au ministère sacerdotal, à la pastorale de soutien aux victimes, à l'attention aux lois civiles, a-t-il expliqué en substance.

"Il n'y a aucun doute que la compétence (pour traiter les abus sexuels par le clergé) reste celle des évêques et des conférences épiscopales", a-t-il souligné, en ajoutant que "la responsabilité de la Congrégation pour la doctrine de la foi (ex-Saint-Office) ne changera pas".

Une décision qui intervient au lendemain du refus du Vatican de communiquer à une commission de l'ONU les informations relatives à une enquête interne de l'Église catholique concernant les abus sexuels commis sur des enfants par des membres du clergé.

La Commission de l'ONU sur les droits de l'enfant avait adressé une série de questions très directes au Saint-Siège qui a répondu ne pouvoir divulguer des informations confidentielles sur ses investigations. Le Saint-Siège avait précisé qu'il ne pourrait accéder à une telle demande que si elle émanait d'un État ou d'un gouvernement dans le cadre d'une coopération sur une procédure légale.

Avec dépêches (AFP et REUTERS)

Première publication : 05/12/2013

  • RELIGION

    Réforme de l'Église, avortement : le pape François dévoile son programme

    En savoir plus

  • VATICAN

    Le pape François, cible potentielle de la mafia calabraise

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le pape suspend un évêque "de luxe" allemand

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)