Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Avec L'Impératrice, la "French touch" fait des petits

En savoir plus

FOCUS

Malgré les accusations de corruption et le blocus, le Qatar tient à son Mondial-2022

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Coupe du monde 2018 : la France affrontera la Croatie en finale

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Trump et Poutine ont rendez-vous à Helsinki

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Assouplissement quantitatif : l'arme lourde des banques centrales

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Les Bleus champions du monde : "Un bonheur éternel"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Le HCR s'oppose aux centres fermés : "Demander l'asile n'est pas un crime"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Tourisme : qui veut traverser l'Europe en train ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les Bleus champions du monde : quel impact sur la croissance française ?

En savoir plus

Moyen-Orient

Yémen : Al-Qaïda revendique l'attaque contre le ministère de la Défense

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/12/2013

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a revendiqué vendredi l'assaut d'ampleur lancé la veille contre le ministère yéménite de la Défense à Sanaa et dans lequel au moins 52 personnes ont péri.

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a revendiqué vendredi 6 décembre le spectaculaire assaut contre le site du ministère yéménite de la Défense qui a fait 52 morts la veille à Sanaa, dans un communiqué publié par sa branche en charge des médias.

Le ministère de la Défense a été "pris d'assaut jeudi (...) après que les moujahidine (combattants au nom de la religion) ont prouvé qu'il héberge des salles de contrôle pour les drones, et des experts américains" a indiqué l'organisation sur Twitter.

"Les moujahidine ont porté un coup dur à l'une de ces salles", ajoute dans son communiqué la fondation Al-Malahem. "De tels quartiers généraux, en collaboration avec les Américains dans leur guerre contre les musulmans, sont une cible justifiée", a averti Aqpa.

Assaut concentré contre l'hôpital militaire

Jeudi, les assaillants ont concentré leur assaut contre l'hôpital militaire de l'immense complexe abritant le ministère, situé à l'entrée de la vieille ville de Sanaa. L'assaut a été lancé par un kamikaze au volant d'une voiture piégée qui a forcé une entrée du ministère et a été suivi par des complices à bord d'un autre véhicule.

Cinq médecins, deux Allemands, deux Vietnamiens et une Yéménite, ainsi que trois infirmières ont également été tués dans l'attaque. Le département des Affaires étrangères des Philippines a fait état quand à lui de sept Philippins tués parmi les employés de l'hôpital, dont un docteur.

Les combattants d'Al-Qaïda sont régulièrement la cible de frappes menées par des drones au Yémen. Ces frappes, qui ont tué cette année des dizaines d'insurgés, auraient été menées par les États-Unis, qui aident les autorités yéménites dans leur lutte contre le réseau extrémiste et qui sont les seuls à disposer de drones dans la région.Les États-Unis ont fermement condamné l'attaque, qualifiée d'"insensée".

Al-Qaïda a profité de l'affaiblissement du pouvoir central au Yémen, à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh en 2011, pour renforcer son emprise dans le pays.

Avec AFP
 

Première publication : 06/12/2013

  • YÉMEN

    Au moins 52 morts dans une attaque contre le ministère de la Défense à Sanaa

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Infographie : la guerre des drones américains au Yémen et au Pakistan

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Yémen : 56 soldats tués dans trois attaques attribuées à Al-Qaïda

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)