Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le scrutin sera-t-il crédible ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

FOCUS

La pollution aux PCB, l'autre scandale qui vise Monsanto

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Square" : Palme d'or cynique sur notre société occidentale

En savoir plus

FACE À FACE

Interview d'Emmanuel Macron : François Hollande "ne passera rien" au président

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le parti communiste chinois, ce n'est pas ce que vous croyez"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : Xi Jinping veut "ouvrir davantage" l'économie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Premiers de corvée"

En savoir plus

Moyen-orient

Yémen : Al-Qaïda revendique l'attaque contre le ministère de la Défense

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/12/2013

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a revendiqué vendredi l'assaut d'ampleur lancé la veille contre le ministère yéménite de la Défense à Sanaa et dans lequel au moins 52 personnes ont péri.

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a revendiqué vendredi 6 décembre le spectaculaire assaut contre le site du ministère yéménite de la Défense qui a fait 52 morts la veille à Sanaa, dans un communiqué publié par sa branche en charge des médias.

Le ministère de la Défense a été "pris d'assaut jeudi (...) après que les moujahidine (combattants au nom de la religion) ont prouvé qu'il héberge des salles de contrôle pour les drones, et des experts américains" a indiqué l'organisation sur Twitter.

"Les moujahidine ont porté un coup dur à l'une de ces salles", ajoute dans son communiqué la fondation Al-Malahem. "De tels quartiers généraux, en collaboration avec les Américains dans leur guerre contre les musulmans, sont une cible justifiée", a averti Aqpa.

Assaut concentré contre l'hôpital militaire

Jeudi, les assaillants ont concentré leur assaut contre l'hôpital militaire de l'immense complexe abritant le ministère, situé à l'entrée de la vieille ville de Sanaa. L'assaut a été lancé par un kamikaze au volant d'une voiture piégée qui a forcé une entrée du ministère et a été suivi par des complices à bord d'un autre véhicule.

Cinq médecins, deux Allemands, deux Vietnamiens et une Yéménite, ainsi que trois infirmières ont également été tués dans l'attaque. Le département des Affaires étrangères des Philippines a fait état quand à lui de sept Philippins tués parmi les employés de l'hôpital, dont un docteur.

Les combattants d'Al-Qaïda sont régulièrement la cible de frappes menées par des drones au Yémen. Ces frappes, qui ont tué cette année des dizaines d'insurgés, auraient été menées par les États-Unis, qui aident les autorités yéménites dans leur lutte contre le réseau extrémiste et qui sont les seuls à disposer de drones dans la région.Les États-Unis ont fermement condamné l'attaque, qualifiée d'"insensée".

Al-Qaïda a profité de l'affaiblissement du pouvoir central au Yémen, à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh en 2011, pour renforcer son emprise dans le pays.

Avec AFP
 

Première publication : 06/12/2013

  • YÉMEN

    Au moins 52 morts dans une attaque contre le ministère de la Défense à Sanaa

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Infographie : la guerre des drones américains au Yémen et au Pakistan

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Yémen : 56 soldats tués dans trois attaques attribuées à Al-Qaïda

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)