Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Amériques

Les pilleurs profitent de la grève des policiers en Argentine

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/12/2013

Plusieurs régions d'Argentine sont le théâtre de pillages depuis la semaine dernière, alors que les policiers sont en grève dans une dizaine de provinces. Cette poussée de violences a fait un mort et plusieurs blessés dans le centre du pays.

La tension est toujours vive en Argentine, lundi 9 décembre, alors qu'une vague de pillages, profitant d'une grève de la police dans une dizaine de provinces, inquiète les autorités. Le phénomène, parti mardi de Cordoba, au centre du pays, s’est étendu aux provinces d’Entre Rios et de Buenos Aires entre samedi 7 et dimanche 8 décembre.

Alors que le chef du cabinet de la présidence, Jorge Capitanich, a accusé les pilleurs de chercher à "semer la panique", le pape François a lancé un "appel à la paix", selon l'archevêque de Cordoba, Carlos Nanez.

Un mort à Cordoba

Un homme d’une vingtaine d’années est mort, mercredi, à Cordoba, où des groupes de jeunes, parfois à moto, ont brisé des vitrines de commerces avant de les dévaliser. De nombreux coups de feu ont été tirés. Des dizaines de personnes ont été blessées, et 52 pilleurs ont été interpellés. Le calme est ensuite revenu, quand un accord a été trouvé entre les policiers et le gouverneur.

En grève, les forces de l'ordre protestent pour revendiquer des salaires plus élevés, et seule la police fédérale est toujours en exercice.

L'expression d'une tension sociale

Les actes de pillage sont récurrents en Argentine depuis la fin des années 1980. Pour le sociologue, Enrique Zuleta Puceiro, c'est l'expression d'une tension sociale dans une économie rongée par l'inflation.

Fin 2001, une explosion sociale d'une grande violence avait surgi, alors que le pays s'enfonçait dans une grave crise économique. L'an dernier, des pillages de supermarchés avaient eu lieu dans plusieurs villes d'Argentine, commis par des personnes en grande précarité.

Cette poussée de violence surgit alors que l’Argentine fêtera, mardi 10 décembre, 30 ans de démocratie ininterrompue depuis la dernière dictature (1976 – 1983).

Avec dépêches AFP

Première publication : 09/12/2013

  • LÉGISLATIVES ARGENTINES

    Argentine : le parti de la présidente Kirchner accuse plusieurs revers

    En savoir plus

  • ARGENTINE

    Élections législatives en Argentine : vers la fin du "kirchnérisme" ?

    En savoir plus

  • ARGENTINE

    Monseigneur Bergoglio et les années de plomb

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)