Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Hollande est-il Vert ?"

En savoir plus

DÉBAT

Faut-il s'inquiéter de la chute du prix du baril ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

En Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : que reste-t-il de la révolution du Maïdan?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Search", Bérénice Bejo sur le champ de bataille

En savoir plus

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

SUR LE NET

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : le ministre de la Culture contraint à la démission

En savoir plus

DÉBAT

L’affaire Ferguson, triste miroir de la société américaine?

En savoir plus

SPORT

Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et Franck Ribéry en lice pour le Ballon d’Or

© UEFA | Lionel Messi, Franck Ribéry et Cristiano Ronaldo vise le Ballon d'Or

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 09/12/2013

La Fédération internationale de football (Fifa) et "France Football" ont dévoilé, lundi, le nom des trois finalistes pour le Ballon d’Or 2013. Il s’agit de l'Argentin Lionel Messi, le Portugais Cristiano Ronaldo et le Français Franck Ribéry.

Qui succédera à Lionel Messi, sacré ces quatre dernières années, au palmarès du Ballon d’Or ? L’Argentin est candidat à sa propre succession. L’attaquant du FC Barcelone est en concurrence avec son éternel rival du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, et avec le Français du Bayern Munich Franck Ribéry.

Cristiano Ronaldo favori

Et si c’était l’année de Cristiano Ronaldo ? Le Portugais, sacré en 2008, a l’occasion de remporter pour la deuxième fois de sa carrière le Ballon d’Or. "Pour le trophée, on verra. Je pense avoir fait ce qu'il fallait", a récemment déclaré CR7. Il faut dire qu’avec 67 buts marqués sur l’année 2013 (jusqu’au 29 novembre, date de clôture des votes), le Portugais est sur une dynamique incroyable. Cette saison, il en est déjà à 25 réalisations pour 18 matchs disputés (Liga et Ligue des champions)… Aucun des deux autres protagonistes n’approche de telles statistiques. Lionel Messi, freiné par les blessures depuis cet été, en est à 14 buts en 14 matchs disputés (Liga et Ligue des champions). Franck Ribéry en est lui à 7 buts en 15 matchs (Bundesliga et Ligue des champions).

Le Français peut compter en revanche sur un palmarès bien plus garni en 2013 que ces deux autres concurrents. Le Bavarois a réussi un quadruplé inédit : Coupe d’Allemagne, Bundesliga, Ligue des champions, Supercoupe d’Europe. Il a également été sacré meilleur joueur de Bundesliga et meilleur joueur UEFA de l'année devant Messi et Ronaldo.

Franck Ribéry desservi par le mode de scrutin

Mais voilà, jusqu'en 2009, le Ballon d'Or était désigné par un panel international de journalistes. Ceux-ci ont toujours privilégié le joueur s’étant montré le plus décisif au cours de l’année, celui qui avait obtenu le plus de trophées avec son équipe. Or la fusion du Ballon d'Or "France Football" avec le titre du meilleur footballeur Fifa de l’année s'est clairement faite au détriment du joueur qui a connu le plus de succès. Dorénavant, le panel de votants est constitué des 208 sélectionneurs des pays membres de la Fifa, des 208 capitaines des sélections ainsi que d'un panel de 208 journalistes représentant les pays qui composent la Fifa.

Ce changement de mode de scrutin est à l'origine du quadruple sacre de Lionel Messi, quand bien même en 2010, les journalistes avaient voté pour le Néerlandais Wesley Sneijder (finaliste de la Coupe du monde et auteur d’un triplé avec l’Inter Milan). C’est également cette fusion qui a empêché un Espagnol d’être sacré alors que la Roja remportait l’Euro-2008 et 2012 et la Coupe du monde 2010. Et c'est pour cette même raison que Cristiano Ronaldo peut être sacré devant Franck Ribéry, car le Ballon d'Or a désormais pris l'habitude de récompenser le meilleur joueur du monde.

Même si l’attaquant du Real Madrid n'a remporté aucun titre en 2013, il a cristallisé tous les regards ces dernières semaines. Tout d'abord à son corps défendant, lorsque le président de la Fifa, Sepp Blatter, s’est moqué de lui en le singeant "commandant sur le terrain", avant d'indiquer qu'il penchait personnellement pour Lionel Messi. Des déclarations qui n’ont pas manqué de susciter la polémique et qui ont fait dire à beaucoup que la Fifa favorisait l’Argentin.

Un report de la date de clôture qui profite à CR7

Comme pour apaiser les tensions nées de ces déclarations, la Fifa a décidé de repousser du 15 au 29 novembre la fin du scrutin pour désigner le prochain Ballon d'Or. Un changement bénéfique pour Cristiano Ronaldo, car il a permis de prendre en compte le fracassant triplé du Portugais en barrage retour au Mondial-2014 le 19 novembre (3-2 contre la Suède, après avoir déjà inscrit l'unique but de l'aller).
Officiellement, cette extension du vote était due à un "faible nombre de réponses de sélectionneurs, capitaines des équipes nationales et de représentants des médias" reçu, avait expliqué un porte-parole de la Fifa le 20 novembre dernier, précisant que les votes déjà effectués pouvaient être modifiés jusqu'à la nouvelle date de clôture. De quoi favoriser CR7 dans sa course au Ballon d’Or. Une distinction qui sera décerné le 13 janvier à Zurich.

Première publication : 09/12/2013

  • FOOTBALL

    Sondage : élisez le meilleur joueur africain de l'année

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    EN IMAGES : les nouveaux maillots pour la Coupe du monde 2014

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Classement Fifa : la Côte d’Ivoire reine d’Afrique, la France progresse

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)