Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls défend sa ligne à l'université d'été du PS

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'État islamique à Amerli

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

Afrique

En images : à Soweto et Johannesburg, la ferveur ne faiblit pas

© Sarah Leduc / FRANCE 24 | Devant la maison de Mandela, à Soweto

Texte par Sarah LEDUC

Dernière modification : 04/02/2014

Les Sud-Africains n'ont pas attendu l'ouverture officielle des célébrations pour rendre hommage à Madiba. Ils se succèdent en permanence devant sa demeure de Johannesburg et celle de Soweto, transformée en musée. Visite en son et en images.

Pour trouver la rue Vilakazi, il faut passer quelques bidonvilles et quartiers chics, qui se succèdent naturellement dans Soweto. Des barrages de police et des gamins des rues, qui essaient d'organiser le ballet des voitures dans le parking pour se faire quelques sous, nous indiquent que nous sommes arrivés à bon port. À quelques centaines de mètres, qu'il faudra parcourir à pied, se trouve l'ancienne maison où Nelson Mandela vécut dans sa jeunesse avec sa femme de l'époque, Winnie. Aujourd'hui transformée en musée, la demeure rose fait, depuis jeudi soir, office de mémorial et les visiteurs y défilent sans discontinuer.


Les célébrations y ont un air de kermesse sponsorisée par l'ANC [Congrès national africain, parti au pouvoir], dont les drapeaux vert, jaune et noir flottent à tous les lampadaires. Sous une discrète surveillance policière, la foule enfle au fil des heures. Aux terrasses des restaurants, des couples avec la casquette à l'effigie de Madiba vissée sur la tête sirotent des bières. Des touristes, profitant d'un voyage préprogrammé, posent devant le portrait géant de Mandela. Les mères précipitent leurs rejetons devant l'objectif des caméras avec l'espoir qu'ils fassent la une d'un canard local. Des motards font une démonstration de bécanes customisées et des ados engouffrent les burgers cuisinés par le "Mandela Family Restaurant".

De leur côté, les vendeurs de rue affichent leur plus grand sourire. Ils ne s'en cachent pas : ils font de  bonnes affaires. "J'ai vendu 100 tee-shirts en deux heures", assure un vendeur en présentant sa collection de produits dérivés Madiba : tee-shirts, DVD, colliers, drapeaux… Le sourire du "vieil homme" fait recette.

Gospels et danses à Houghton

À une demi-heure de route de là, à Johannesburg, dans le quartier chic de Hougton où vivait Madiba avant de mourir, le folklore cède la place à plus de recueillement. Là, ce ne sont pas les tee-shirts qui sont rois, mais la danse et la musique.  Des groupes de gens de toutes les couleurs, de tous âges, venus du monde entier, viennent chaque jour depuis jeudi soir dire au revoir au "Père de la nation".

Devant les hauts murs de la demeure bourgeoise, les fleurs n'ont pas le temps de sécher, remplacées par de nouveaux bouquets qui s'entassent par milliers. Des bougies, tout le temps rallumées, coulent sur les trottoirs. De nombreux messages ont été déposés un peu partout : "Merci", "Nous t'aimons Mandela", "Repose en paix Tata [papa, NDLR]".  Les groupes de danseurs sont rejoints par les fanfares, par les percussions, par les chœurs.  Des chants anti-apartheid et des gospels se font entendre nuit et jour, plongeant Johannesburg dans une ferveur populaire que même les orages ne sauraient calmer.

Première publication : 09/12/2013

  • REPORTAGE

    En images : À Soweto, on "remercie Dieu d'avoir donné vie à Mandela"

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD - FRANCE

    Témoignage : "Je n’ai jamais autant ri qu’avec Nelson Mandela"

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Nelson Mandela, une vie sur grand écran

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)