Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Amériques

Vidéo : violentes bagarres entre supporters brésiliens à six mois du mondial

© AFP

Vidéo par Nabia MAKHLOUFI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/12/2013

De violents affrontements entre des supporters de football, lors d'un match du championnat brésilien, ont fait dimanche trois blessés graves. Les forces de la police anti-émeute ont dû intervenir pour restaurer le calme.

La rencontre du championnat brésilien opposant l’Atletico Paranaense à Vasco de Gama s’est transformée, dimanche 8 décembre, en bataille rangée. À la 17e minute, alors que l’Atletico menait 1-0, les supporters des deux équipes ont commencé à violemment s’affronter à coups de pied et de poing dans les gradins du stade de Santa Catarina, dans le sud du pays.

Des images de la télévision brésilienne montrent plusieurs spectateurs le visage en sang. Trois personnes ont été hospitalisées dans un état grave à la suite de ces heurts. La police anti-émeute a dû intervenir avec des grenades lacrymogènes et des tirs de balles en caoutchouc pour reprendre le contrôle. Selon l’agence Reuters, il n’y avait pas de policiers présents au coup d’envoi, les organisateurs du match ayant simplement fait appel à des vigiles privés. Les supporters des deux équipes n’avaient par ailleurs pas été isolés les un des autres.

La rencontre se déroulait en effet dans une plus petite enceinte, car le stade actuel où évolue Paranaense est en rénovation pour accueillir la Coupe du monde 2014 qui débute le 12 juin.

"Un désastre pour le football brésilien"

Même si la rencontre a pu reprendre au bout d’une heure, les joueurs ont été particulièrement choqués.

"C’est triste, je reste sans voix. J’ai vu un type qui gisait au sol. (…) cela pourrait être un désastre de plus dans le football brésilien, nous allons recevoir la Coupe du monde et le monde entier a les yeux rivés sur nous et il voit ça !", s’est désolé l’un des footballeurs de l’équipe de Vasco de Gama.

Pour Nicolas Ransom, le correspondant de FRANCE 24 au Brésil, ces bagarres représentent également une bien mauvaise publicité pour le pays : "L’épisode est à relativiser étant donné que ce stade ne sera pas utilisé pour la Coupe du monde et que la sécurité sera tout autre pendant le tournoi. (…) Reste qu’à 180 jours du Mondial, la violence dans le football brésilien a écrit une nouvelle fois un bien lamentable chapitre".

Le match s’est finalement soldé par la victoire 5-1 de l’Atletico. En raison de cette défaite, Vasco de Gama est pour sa part relégué en deuxième division.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 09/12/2013

  • FOOTBALL - FIFA

    Mondial-2014 : la France doit se méfier de ce tirage "facile"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial-2014 : le Cameroun face au Brésil, la Côte d'Ivoire et l'Algérie épargnées

    En savoir plus

  • Brésil

    Sécurité du Mondial : crime organisé et respect des libertés publiques, la difficile équation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)