Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Lesotho : possible menace d'un coup d'État

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

Amériques

Vidéo : violentes bagarres entre supporters brésiliens à six mois du mondial

© AFP

Vidéo par Nabia MAKHLOUFI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/12/2013

De violents affrontements entre des supporters de football, lors d'un match du championnat brésilien, ont fait dimanche trois blessés graves. Les forces de la police anti-émeute ont dû intervenir pour restaurer le calme.

La rencontre du championnat brésilien opposant l’Atletico Paranaense à Vasco de Gama s’est transformée, dimanche 8 décembre, en bataille rangée. À la 17e minute, alors que l’Atletico menait 1-0, les supporters des deux équipes ont commencé à violemment s’affronter à coups de pied et de poing dans les gradins du stade de Santa Catarina, dans le sud du pays.

Des images de la télévision brésilienne montrent plusieurs spectateurs le visage en sang. Trois personnes ont été hospitalisées dans un état grave à la suite de ces heurts. La police anti-émeute a dû intervenir avec des grenades lacrymogènes et des tirs de balles en caoutchouc pour reprendre le contrôle. Selon l’agence Reuters, il n’y avait pas de policiers présents au coup d’envoi, les organisateurs du match ayant simplement fait appel à des vigiles privés. Les supporters des deux équipes n’avaient par ailleurs pas été isolés les un des autres.

La rencontre se déroulait en effet dans une plus petite enceinte, car le stade actuel où évolue Paranaense est en rénovation pour accueillir la Coupe du monde 2014 qui débute le 12 juin.

"Un désastre pour le football brésilien"

Même si la rencontre a pu reprendre au bout d’une heure, les joueurs ont été particulièrement choqués.

"C’est triste, je reste sans voix. J’ai vu un type qui gisait au sol. (…) cela pourrait être un désastre de plus dans le football brésilien, nous allons recevoir la Coupe du monde et le monde entier a les yeux rivés sur nous et il voit ça !", s’est désolé l’un des footballeurs de l’équipe de Vasco de Gama.

Pour Nicolas Ransom, le correspondant de FRANCE 24 au Brésil, ces bagarres représentent également une bien mauvaise publicité pour le pays : "L’épisode est à relativiser étant donné que ce stade ne sera pas utilisé pour la Coupe du monde et que la sécurité sera tout autre pendant le tournoi. (…) Reste qu’à 180 jours du Mondial, la violence dans le football brésilien a écrit une nouvelle fois un bien lamentable chapitre".

Le match s’est finalement soldé par la victoire 5-1 de l’Atletico. En raison de cette défaite, Vasco de Gama est pour sa part relégué en deuxième division.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 09/12/2013

  • FOOTBALL - FIFA

    Mondial-2014 : la France doit se méfier de ce tirage "facile"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial-2014 : le Cameroun face au Brésil, la Côte d'Ivoire et l'Algérie épargnées

    En savoir plus

  • Brésil

    Sécurité du Mondial : crime organisé et respect des libertés publiques, la difficile équation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)