Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

Amériques

Poignée de main historique entre Barack Obama et Raul Castro

Barack Obama et Raul Castro le 10 décembre 2013

Vidéo par Anna MOREAU

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/12/2013

Présent à Johannesburg pour la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela, Barack Obama a tenu à saluer tous les chefs d’État présents au stade de Soweto. Parmi eux : le président cubain Raul Castro, dont le pays est en froid avec Washington depuis 1960.

L’image pourrait presque voler la vedette à Nelson Mandela. Mardi 10 décembre, journée d'hommage dédiée au héros de la lutte anti-apartheid décédé le 5 décembre, le président américain Barack Obama a serré la main de son homologue cubain Raul Castro avant de monter sur la scène du FNB stadium de Soweto pour livrer son discours.

Cette poignée de main historique témoigne de la volonté de Washington de se rapprocher des ennemis des États-Unis, a expliqué un responsable américain à l’AFP. Les deux pays sont en froid depuis le début des années 1960 et les États-Unis maintiennent leur embargo commercial contre Cuba depuis un demi-siècle.

Les républicains mécontents

Cette main tendue n'a pas été du goût de tout le monde. Les conservateurs américains ont vu rouge. "Pourquoi serrer la main d'un homme qui emprisonne des Américains ?, s'est ainsi interrogé le sénateur républicain John McCain. À quoi cela sert-il ?"

Le sénateur d'origine cubaine Marco Rubio, l'un des plus fervents partisans de l'embargo américain contre Cuba, a également regretté que Barack Obama n'en ait pas profité pour interroger Raul Castro sur la question des droits de l'homme. "Le fond m'intéresse plus qu'un seul moment, mais si le président voulait serrer sa main, il aurait dû lui parler de ces libertés fondamentales auxquelles Mandela était associé et qui n'existent pas à Cuba", a dit Marco Rubio à des journalistes.

En septembre, Barack Obama avait déjà fait un pas vers un autre ennemi des États-Unis en s’entretenant avec le président iranien Hassan Rohani, une première depuis 1979.

Avec AFP

Première publication : 10/12/2013

  • AFRIQUE DU SUD

    À Soweto, Obama héritier de Mandela

    En savoir plus

  • REPORTAGE - NELSON MANDELA

    En images : à Soweto et Johannesburg, la ferveur ne faiblit pas

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Plus de 50 chefs d’État seront présents aux obsèques de Mandela

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)