Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un manifestant palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Culture

Peinture : "La Liberté" de Delacroix va-t-elle guider le peuple chinois ?

© AFP | "La Liberté guidant le peuple" d'Eugène Delacroix

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/12/2013

Après avoir séjourné au Louvre-Lens, "La Liberté guidant le peuple", de Delacroix, pourrait repartir en Chine, annonce "Le Monde". Selon le quotidien, Laurent Fabius y est favorable dans le cadre du 50e anniversaire de la République populaire.

"La Liberté guidant le peuple", réalisée en 1830 par le peintre français Eugène Delacroix, n’en finit plus d’avoir des projets de voyage. Après avoir passé un an au Louvre-Lens, dans le nord de la France, le tableau, qui vient tout juste de réintégrer le célèbre musée parisien, pourrait repartir pour l’Asie.

Comme l’explique le journal "Le Monde", le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, souhaterait que cette toile, l'une des œuvres les plus connues en Chine,  "fasse partie d’un ensemble d’œuvres prêtées par la France à Pékin pour le cinquantième anniversaire de la naissance de la République populaire, proclamée le 27 janvier 1964, que le général de Gaulle fut parmi les premiers à reconnaître".

Selon le quotidien, la peinture de Delacroix serait ainsi associée aux quelques 380 projets culturels français mais aussi économiques et scientifiques qui auront lieu l’an prochain dans le cadre de ces célébrations.

Une œuvre fragile

Réagissant à ces informations, le Quai d’Orsay n’a pas voulu commenter. "Ce n’est pas au Quai d’Orsay de le faire, c’est au ministère de la culture ou au musée du Louvre", a ainsi répondu à France24.com Catherine Crosnier, adjointe au porte-parole en charge de la Coopération culturelle.

De son côté, Le ministère de la Culture n’a pas souhaité répondre aux journalistes du "Monde". D’après ces derniers, la ministre, Aurélie Filippetti, se serait toutefois "bien passée de ce boulet supplémentaire" et soutiendrait "la position du président-directeur du Louvre, Jean-Luc Martinez, opposé au déplacement".

Comme le rappelle le journal, de nombreuses raisons peuvent expliquer un tel refus. Déjà "taguée" par une visiteuse lors de son exposition au Louvre-Lens, "La liberté guidant le peuple" est une œuvre fragile. En 1958, la peinture avait été "frappée d’une limitation absolue de déplacements, décrochages et accrochages et d’une recommandation d’interdiction de prêt", ce qui n’avait toutefois pas empêché son voyage aux États-Unis en 1974 et au Japon en 1999.

Ce dernier déplacement long-courrier avait d’ailleurs nécessité la mise en place d’une logistique importante et coûteuse. Un Beluga, un super-cargo d’Airbus, avait été spécialement transformé pour l’occasion afin d’éviter les variations climatiques et les vibrations pendant le transport. Face à une telle débauche de moyens, l’article du "Monde" conclut que la décision est loin d’être prise et "semble pencher dans le sens souhaité par le Louvre et Aurélie Filippetti".

Première publication : 11/12/2013

  • MUSEE

    Une exposition au musée du Louvre crée la polémique en Allemagne

    En savoir plus

  • CULTURE

    Le célèbre tableau "La liberté guidant le peuple" vandalisé au Louvre-Lens

    En savoir plus

  • Le Louvre s'installe au pays des mineurs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)