Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Arrestation à Orly de trois jihadistes présumés, dont le mari de Souad Merah

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol recule sur son projet de loi

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • L'Afrique à Paris !

    En savoir plus

FRANCE

L'UMP suspend 16 dissidents pour les municipales à Paris

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/12/2013

Le bureau politique de l’UMP a suspendu, mercredi, 16 candidats aux élections municipales parisiennes qui comptaient concourir contre la candidate du parti à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet.

Le bureau politique de l’UMP a suspendu, mercredi 11 décembre, 16 candidats aux élections municipales parisiennes qui entendaient présenter des listes dissidentes ou s'associer à des listes concurrentes de celles de la candidate du parti à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet.

Parmi eux figurent Dominique Tiberi, fils de l’ancien maire de Paris Jean Tiberi, candidat dissident à la mairie du Ve arrondissement, ainsi que Marie-Claire Carrère-Gée et Géraldine Poirault-Gauvin, qui ont décidé aussi de conduire une liste, respectivement contre NKM en personne dans le XIVe arrondissement et un député-maire UMP sortant réinvesti, Philippe Goujon (XVe).
 
D'après une énumération de l'équipe de NKM figurent également sur la liste des "suspendus" l'ex-maire du VIIe arrondissement Michel Dumont, qui projetait de se présenter contre la sortante Rachida Dati, de même que le chiraquien Christian Le Roux, qui voulait aussi affronter l'ancienne ministre de la Justice de Nicolas Sarkozy. Cette dernière a été désignée officiellement tête de liste mais se heurte à l'opposition d'une bonne partie de son conseil municipal dans ce bastion de la droite parisienne.
 
"C'est une règle naturelle pour tous les dissidents"
 
Les mesures de suspension visent des candidats déclarés mais aussi parfois des colistiers ou "soutiens actifs". "C'est une règle naturelle pour tous les dissidents, le bureau politique (de l'UMP) a décidé une suspension en vue de l'exclusion, mais rien n'empêche que les concernés rentrent dans le rang" d'ici le 25 janvier, a expliqué à l'AFP une source proche de la direction du parti.
 
Ce jour-là est convoqué un conseil national de l'UMP pour valider les têtes de listes pour les élections municipales  des 23 et 30 mars, et "officialiser l'exclusion" des candidats qui auront maintenu leur dissidence. Le conseil national est la seule instance du parti habilitée à prononcer une exclusion. 
 
À l' UMP, on signale que déjà aux municipales parisiennes de 2008 avaient été décidées "15 à 20" suspensions. Certains candidats avaient ensuite été réintégrés.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 11/12/2013

  • MUNICIPALES 2014

    Patrick Mennucci remporte la primaire socialiste à Marseille

    En savoir plus

  • MUNICIPALES 2014

    Nathalie Kosciusko-Morizet dévoile ses candidats pour la mairie de Paris

    En savoir plus

  • NKM sur FRANCE 24 : "Je ne renvoie pas le PS et le FN dos-à-dos"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)