Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Italie : la région désertée de Basilicate reprend vie grâce aux migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Richard Bona, l'un des bassistes les plus doués de sa génération

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pierre Conesa : "L’Arabie saoudite a une diplomatie à deux facettes"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"La Turquie ne peut pas se passer de l'Europe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : les populistes s'enracinent

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Brexit : bras de fer entre le gouvernement et la Haute Cour

En savoir plus

EUROPE

Le pape François élu "personne de l'année" 2013 par Time Magazine

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/12/2013

Le pape François a été élu "personne de l'année" 2013 par le magazine américain Time. La publication lui a décerné ce titre, pour avoir notamment changé "le ton, la perception et l'approche" de l'Église.

Le pape François, "personne de l'année 2013". LeTime Magazine a décerné mercredi 11 décembre ce titre au souverain pontife d'origine argentine pour avoir changé "le ton, la perception et l'approche" de l'Église catholique, selon l'une des responsables de la publication sur la chaîne NBC.

"Pour avoir tiré la papauté hors de son palais afin de l'emmener dans la rue, pour avoir poussé la plus grande Église au monde à faire face à ses besoins les plus profonds, et pour avoir fait le juste équilibre entre jugement et compassion, le pape François est la personne de l'année 2013 de Time", a indiqué la rédactrice en chef Nancy Gibbs.

"En neuf mois, il a su se placer au centre des discussions essentielles de notre époque: la richesse et la pauvreté, l'équité et la justice, la transparence, la modernité, la mondialisation, le rôle de la femme, la nature du mariage, les tentations du pouvoir", a énuméré Nancy Gibbs.

À l'annonce de la nouvelle le Saint-Siège n'a pas manqué de réagir. "Le Saint-Père ne recherche ni la célébrité ni les honneurs. Mais si le choix de la personnalité de l'année contribue à répandre le message de l'Evangile - un message d'amour de Dieu pour tous - alors il en sera certainement heureux", a ainsi indiqué le porte-parole du Pape, le père Federico Lombardi.

Le pape a été préféré à Edward Snowden, l'informaticien à l'origine des révélations sur les écoutes massives du renseignement américain, et Edith Windsor, avocate de la cause homosexuelle aux Etats-Unis.

En 2012, le président américain Barack Obama, alors réélu à la Maison Blanche, avait été élu "personne de l'année" par le magazine.

Avec AFP et REUTERS

 

Première publication : 11/12/2013

  • RELIGION

    Réforme de l'Église, avortement : le pape François dévoile son programme

    En savoir plus

  • ITALIE

    À Assise, le pape François dénonce "l'indifférence" après le drame de Lampedusa

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le "G8 du Vatican" planche sur l'Église de demain

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)