Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires tagués en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

PROFILS

Justine Dupont, surfeuse

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Génocide rwandais : le défi de la réconciliation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

PSA à la conquête de la Chine

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 12/12/2013

"L'homosexualité est un crime"

© France 24

Presse internationale, Jeudi 12 décembre 2013. Au menu de la revue de presse internationale, les manifestations en Ukraine, la décision de la Cour suprême indienne de criminaliser l’homosexualité, et une reconnaissance de la scientologie.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse internationale, ce matin, la situation en Ukraine, où des milliers de manifestants pro-européens continuent de défier le régime.
 
Ces manifestants se sont heurtés, hier, aux forces antiémeutes, qui avaient entrepris de les repousser de la place de l'Indépendance, et de démanteler leurs barricades, des violences immédiatement dénoncées par l’Union européenne, et par le département d’Etat. Le président Ianoukovitch a promis d’y mettre fin: c’est à voir à la Une du International New York Times, qui s’interroge sur la façon dont les autorités ont géré la journée d’hier. A quoi bon, s’interroge le journal, cette démonstration de force, pour ensuite reculer? Le quotidien américain appelle le gouvernement et l’opposition à s’asseoir à la table des négociations pour trouver un compromis, et demande à l’Europe de soutenir financièrement l’Ukraine, pour alléger son fardeau, et éviter de la jeter dans les bras de Poutine.
 
Les manifestants de la place de l’Indépendance et leurs barricades, qu’on retrouve également à la Une du China Daily, qui explique que le gouvernement ukrainien a tenté, hier, d’éviter une «deuxième révolution orange», en référence au mouvement qui avait suivi la présidentielle de 2004.
 
La presse internationale voit dans les événements actuels un « tournant » pour l’Ukraine. The Guardian évoque un pays «sur la brèche», tout près du désastre politique et financier, et voit d’un mauvais œil le choix de Viktor Ianoukovitch de «soumettre l’allégeance de l’Ukraine aux enchères», car c’est cette politique qui serait, selon lui, au cœur du problème. Le quotidien britannique regrette également que l’Union européenne n’ait jamais vraiment fait de proposition économique solide aux pays souhaitant se rapprocher d’elle.
 
Pour le journal ukrainien d’opposition Kiev Post, la crise actuelle marque «la naissance d’une nation» : «c’est une guerre qui est en train de se produire, une guerre pour une nouvelle civilisation en Ukraine, basée sur des valeurs de solidarité, de dignité, et d’égalité».
 
En Inde, la Cour suprême indienne a confirmé hier la loi, héritée du colonisateur britannique, qualifiant l'homosexualité de crime. Cette annonce a fait l’effet d’une douche froide pour les défenseurs des droits des homosexuels, et elle est à la Une, du Times of India, qui affirme que les peines encourues pourront aller jusqu’à la prison à vie. C’est une loi qui glace les homosexuels, qui voient là «une négation tragique» des droits des minorités.  «Ne criminalisez pas l’homosexualité», implorent-ils dans les colonnes du journal.
 
The Hindu évoque une décision «rétrograde», qui porte au pinacle des «préjugés médiévaux», un «coup mortel» porté aux valeurs libérales et aux droits de l’Homme.
 
On termine avec une autre décision d’une Cour suprême, britannique cette fois. C’est une décision qui a également été prise hier, et qui porte sur l'épineux dossier de la scientologie. En autorisant le mariage d'une femme dans une chapelle de l'Eglise de scientologie, la Grande-Bretagne vient de lui reconnaître le statut de religion, et à ses chapelles celui de lieu de culte. A lire dans The Independent.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

Comments

COMMENTAIRE(S)

 
 
Les archives

21/04/2014 Ukraine

Corée du Sud : des questions encore

Dans la presse internationale, ce lundi, les questions de plus en plus nombreuses après le naufrage du paquebot en Corée du Sud, les risques de déstabilisation en Europe, après...

En savoir plus

21/04/2014 Journalisme

Libérés de l'enfer

Dans la revue de presse française, ce matin, retour sur la libération des quatre journalistes, des militaires qui demandent justice après avoir été atteint de formes rares de...

En savoir plus

18/04/2014 Revue de presse française

"Les mutins du PS défient Valls"

Au menu de cette presse française, la fronde de l'aile gauche du PS contre le plan d'économies de Manuel Valls, la surpopulation carcérale, le désintérêt pour les élections...

En savoir plus

17/04/2014 Ukraine

"Après le 17, le 18"

Presse internationale, Jeudi 17 avril 2014. Au menu de cette revue de presse, le naufrage d’un ferry au large de la Corée du sud, la déroute de l’armée ukrainienne, et la...

En savoir plus

17/04/2014 Revue de presse française

"Après moi, le déluge"

Presse française, Jeudi 17 avril 2014. Au menu de cette revue de presse, la présentation du plan d’économies de 50 milliards par Manuel Valls, et la présidentielle en Algérie.

En savoir plus