Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

asie

L'islamiste Abdul Kader Mollah exécuté pour crimes de guerre

© AFP | Abdul Qader Mollah

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/12/2013

Les autorités du Bangladesh ont procédé à l'exécution du leader du groupe islamiste d'opposition Jamaat-e-Islami, Abdul Qader Mollah, condamné à mort pour crimes de guerre pendant la guerre d’indépendance, qui opposa le pays au Pakistan en 1971.

Celui qui était surnommé le "boucher de Mirpur" est mort. Abdul Qader Mollah, l'un des leaders du parti islamiste d'oppostion Jamaat-e-Islami a été exécuté, jeudi 12 décembre, au Bangladesh. L'homme de 65 ans avait été condamné à mort en septembre pour crimes de guerre, commis lors du conflit pour l'indépendance en 1971.

Abdul Quader Mollah a été pendu à la prison centrale de Dacca. Il est la première personne exécutée depuis que la Première ministre, Sheikh Hasina, a ordonné en 2010 la tenue de procès spéciaux pour ceux soupçonnés de crimes de guerre pendant la lutte pour l’indépendance. Le gouvernement affirme que les soldats pakistanais, avec l’aide de collaborateurs locaux, ont tué trois millions de personnes et violé 200 000 femmes durant ce conflit qui a duré neuf mois.

Jamaat-e-Islami dont Mollah était le numéro deux, n'est pas autorisé à concourir aux élections, mais reste le principal allié du Parti nationaliste du Bangladesh (BNP), leader de l'opposition dans le pays. L'exécution d'Abdul Quader Mollah risque ainsi de provoquer de violentes manifestations à l'approche des élections législatives prévues le 5 janvier.

Avec dépêches (REUTERS et AP)

Première publication : 12/12/2013

  • JUSTICE

    Un haut responsable islamiste condamné à mort au Bangladesh

    En savoir plus

  • BANGLADESH

    Un chef islamiste jugé coupable de crimes de guerre

    En savoir plus

  • BANGLADESH

    Regain de tension après la condamnation à mort d’un leader islamiste

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)