Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : les drapeaux en berne en France, l'enquête se poursuit

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Syrie : l'EIIL prend une base de l'armée mais perd un champ gazier

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

EUROPE

Ianoukovitch prêt à signer l'accord d'association avec l'UE

© AFP | Rencontre entre Viktor Ianoukovitch et Catherine Ashton à Kiev

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/12/2013

De retour de sa mission de conciliation à Kiev, où la contestation ne faiblit pas, Catherine Ashton a réaffirmé que le président ukrainien Viktor Ianoukovitch était disposé à signer l'accord d'association avec l'Union européenne.

Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch "m'a assurée qu'il entendait signer l'accord d'association", a réaffirmé à Bruxelles Catherine Ashton, représentante de la diplomatie de l'Union européenne.

Après son retour d'une mission de conciliation de deux jours à Kiev, la diplomate européenne a également affirmé que le vice-Premier ministre ukrainien, Serhiy Arbuzov, serait reçu dans l'après-midi à Bruxelles par le commissaire européen de Politique de voisinage, Stefan Füle. Les deux hommes doivent "discuter de questions liées à la signature et à la mise en œuvre de l'accord d'association UE-Ukraine", selon la Commission européenne.

La chef de la diplomatie européenne avait déjà fait part mercredi à Kiev de cette volonté du président ukrainien de revenir sa  position et accepter finalement de signer l'accord d'association négocié depuis des années entre Kiev et l'UE.

Le refus du président ukrainien, sous pression russe, a déclenché une fronde de l'opposition pro-européenne au pouvoir ukrainien, marquée par de grandes manifestations dans le centre de Kiev.

Mais la Commission insiste depuis dix jours sur le fait que si elle est prête à discuter avec Kiev de "certains aspects de la mise en œuvre de l'accord", elle n'entend "en aucun cas rouvrir les négociations".

"Mon opinion est que les défis économiques, réels" auxquels l'Ukraine doit faire face "peuvent être relevés non pas seulement avec le soutien des institutions européennes mais en montrant (que le pays) a un plan sérieux" de redressement économique, susceptible d'attirer les investissements, a souligné Catherine Ashton.

La Commission a ainsi rejeté mercredi la demande de l'Ukraine d'une aide de 20 milliards d'euros pour signer l'accord d'association. "Nous n'allons pas jouer avec les chiffres. La prospérité de l'Ukraine ne peut pas être l'objet d'un appel d'offres où le mieux disant gagne le prix", a déclaré un porte-parole de la Commission européenne, Olivier Bailly.

Avec AFP

Première publication : 12/12/2013

  • MANIFESTATIONS PRO-EUROPE

    Ukraine : quatrième semaine de manifestation, Washington menace de sanctions

    En savoir plus

  • MANIFESTATIONS PRO-EUROPE

    Ukraine : les manifestants tiennent bon, la police contrainte de se retirer

    En savoir plus

  • UKRAINE

    À Kiev, la police démonte les barricades des manifestants pro-Europe

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)