Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

SPORT

Le FC Barcelone, un club comme les autres

© Wikimedia Commons | "Mes que un club ! (Plus qu’un club)", slogan du FC Barcelone.

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 16/12/2013

Le FC Barcelone, qui pendant plus d'un siècle n'avait pas de sponsor maillot, a changé. Confronté à des problèmes financiers, le club blaugrana a cédé aux sirènes du sponsoring au détriment de ses valeurs, comme toute autre équipe.

"Mes que un club !" Le slogan mythique du FC Barcelone ["Plus qu'un club !"] semble prendre un peu la poussière. Il pourrait même être changé en "Un club com l'altre" [Un club comme les autres]. Car les valeurs historiques de cette institution catalane semblent disparaitre au profit des revenus financiers. En un sens, le FC Barcelone fait comme tous les autres clubs, mais à certains égards, il va même plus loin.

L’entreprise américaine Intel [premier fabricant mondial de micro-processeurs] est ainsi devenue, jeudi 12 décembre, le nouveau partenaire officiel de l’équipe barcelonaise. Jusque là, rien d’extraordinaire. C’est plutôt la nature du partenariat qui peut surprendre. En effet, Intel est devenu le sponsor ‘intérieur’ du maillot du Barça ! Le tout pour la somme de 25 millions d’euros sur cinq ans, soit cinq millions d’euros annuels.

Il est loin le temps où le Barça s’enorgueillissait de ne compter aucune marque sur son maillot. Depuis la fondation du club en 1899 et jusqu’en 2006, la tunique bleu et grenat n’a jamais arboré le moindre sponsor. Une exception totale dans le monde du football professionnel européen. Mais cette exception n’a pas duré… En 2006, le FC Barcelone décide d’apposer à titre gracieux sur son maillot le nom de l'Unicef, le Fonds des Nations unies pour l'enfance.

Une première évolution qui en enclenchera des plus brutales. Confronté à un déficit grandissant dû à la politique dispendieuse du président Joan Laporta (2003-2010), que l'actuelle direction poursuit en justice [dette de 331 millions d’euros lors du dernier bilan], le club doit trouver de nouvelles sources de revenus. Les solutions ne sont pas pléthores.

Qatar Airways, première entreprise à s'afficher sur le maillot

Réduire la masse salariale ? Compliqué quand on possède de nombreux joueurs de classe mondiale. Vendre des joueurs ? Délicat quand on vise les titres dans toutes les compétitions dans lesquelles le club est engagé. Augmenter le prix des places au Camp Nou ? Un pari risqué quand on connait le poids des socios à Barcelone. Négocier à la hausse les droits télévisuels ? Le FC Barcelone et le Real Madrid se partagent déjà le gros du gâteau. Augmenter la capacité du stade ? Plusieurs projets sont à l'étude, mais cela prendra beaucoup de temps. Reste alors la question du sponsoring.

En décembre 2010, le FC Barcelone franchit donc le pas et annonce officiellement la signature de Qatar Fondation [puis Qatar Airways depuis cette saison] comme nouveau sponsor maillot du club pour la somme de 171 millions d’euros sur cinq ans [soit 30 millions d’euros annuels à partir de la saison 2011-2012].

Ce contrat a été soumis au vote des socios en septembre 2011 par le président Sandro Rosell. De manière assez surprenante, ceux-ci ont soutenu massivement cette véritable révolution dans l'histoire du club (697 pour, 76 contre et 36 blanc). En revanche, le légendaire Johan Cruyff, ancien joueur et entraîneur du Barça, avait qualifié cette décision de "souillure du maillot". Pas sûr que celui-ci apprécie la nouvelle trouvaille marketing de son club, à savoir un sponsor ‘intérieur’ maillot !

VIDEO - Présentation du partenariat entre le FC Barcelone et l'entreprise Intel

Première publication : 13/12/2013

  • FOOTBALL - FIFA

    Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et Franck Ribéry en lice pour le Ballon d’Or

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ballon d'Or : Un coup de pouce de la Fifa à Ronaldo ?

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    FC Barcelone : Lionel Messi absent au moins six semaines

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)