Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

Afrique

Le parti du président IBK remporte les législatives au Mali

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/12/2013

Le parti du président malien Ibrahim Boubacar Keïta et ses alliés ont obtenu une confortable majorité à l’issue du second tour des élections législatives au Mali. Ils récoltent 115 des 147 sièges que compte l’Assemblée nationale.

IBK a atteint son objectif. Le parti du président malien, le Rassemblement pour le Mali (RPM), et ses alliés ont obtenu la majorité absolue aux élections législatives au Mali dont le second tour s'est déroulé dimanche 15 décembre, selon les résultats officiels provisoires publiés mardi soir.

Sur les 147 sièges que compte l'Assemblée nationale, le RPM d’Ibrahim Boubacar Keïta en obtient près de 60 et ses divers alliés, dont l'un des principaux partis maliens, l'Alliance pour la démocratie au Mali [Adéma], en obtiennent plus de 50, soit au total 115 sièges.

L'Union pour la République et la démocratie (URD) aura entre 17 et 19 députés dans la nouvelle assemblée. Le parti de Soumaïla Cissé, battu au second tour de la présidentielle du 11 août par IBK constituera donc la principale force d’opposition parlementaire et son leader devrait en être le chef de file.

Le scrutin n'a pas motivé les foules, au regard d’une campagne électorale terne. Le taux de participation s’établit à 37,2 %, en baisse par rapport au premier tour du 24 novembre (38,6 %).

L’affluence enregistrée dans les bureaux de vote avait été nettement plus élevée lors des deux tours de la présidentielle des 28 juillet et du 11 août, avec près de 50 % de votants.

Cette dernière étape du processus électoral doit sceller le retour à l'ordre constitutionnel au Mali, interrompu le 22 mars 2012 lors du coup d’État qui avait plongé le pays dans le chaos.

Ces résultats provisoires, dévoilés par le ministre de l’Administration territoriale, Moussa Sinko Coulibaly, sont toujours en attente de confirmation et de validation par la Cour constitutionnelle. Un préalable à l’entrée en fonction de cette nouvelle Assemblée.

 

Avec dépêches AFP

Première publication : 18/12/2013

  • MALI

    Le président malien IBK sur FRANCE 24 : "Il n’y aura pas d’autonomie du Nord-Mali"

    En savoir plus

  • MALI

    Soupçons de meurtres ethniques après la découverte d'ossements au Mali

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)