Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Législatives au Liban : les femmes en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Entre Donald Trump et Emmanuel Macron, des gestes de sympathie très remarqués

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron aux États-Unis : Iran, Syrie, commerce, climat... les sujets qui fâchent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Une femme fantastique" : rencontre avec l'actrice transgenre Daniela Vega

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Des mercenaires russes en Centrafrique"

En savoir plus

Sports

Le Raja Casablanca invité surprise de la finale du Mondial des clubs

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/12/2013

En venant à bout des Brésiliens de l'Atletico Mineiro (3-1), les Marocains du Raja Casablanca ont réalisé l'exploit de se qualifier pour la finale du Mondial des clubs 2013. Ils défieront le Bayern de Munich en finale le 21 décembre.

Devant près de 40 000 fans réunis au stade de Marrakech, le champion du Maroc a réalisé un véritable exploit, mercredi 18 décembre. Le Raja Casablanca s'est imposé par 3 buts à 1 face aux Brésiliens de l'Atletico Mineiro. 

Trois fois lauréat de la Ligue des champions d'Afrique dans les années 1980 et 1990, le club casablancais, peu en vue cette saison en championnat, réalise donc un pur exploit. En 10 éditions, c'est seulement la seconde fois que la finale de cette compétition n'opposera pas les champions d'Europe et d'Amérique du sud.

Le Raja a inscrit ses trois buts par l'attaquant Iajour, à la 51e, Moutouali, sur pénalty (84e), puis Vianney Mabide, dans le temps additionnel (90+4). Le Ballon d'Or 2005, Ronaldinho, était parvenu à égaliser à la 63e sur coup franc.

En finale, samedi à Marrakech, la formation marocaine retrouvera le Bayern Munich, qui partira lui aussi avec les faveurs des pronostics.

Avec AFP

 

Première publication : 18/12/2013

  • FOOTBALL - MAROC

    Mondial des clubs : "Finir l'année en beauté" pour le Bayern

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)