Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

EUROPE

Le pouvoir turc embarrassé par l'arrestation de proches d'Erdogan

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/12/2013

Après l'arrestation à Istanbul d'une cinquantaine de personnes soupçonnées de corruption, dont des proches du pouvoir, cinq chefs de la police ont été démis de leurs fonctions. L'opposition demande la démission du Premier ministre Erdogan.

En réaction à une vaste opération anti-corruption qui a visé, mardi 17 décembre, des proches du gouvernement turc, cinq chefs de la police ont été démis mercredi de leurs fonctions et remplacés, sans autre forme d'explication. Une mesure qui apparaît comme une vengeance de l'État dirigé par le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan. Son vice-Premier ministre a pourtant affirmé que le gouvernement respectait la procédure judiciaire.

Lors du coup de filet organisé mardi à l'aube, plus de cinquante personnes se sont retrouvées en garde à vue dans le cadre de cette affaire, selon le vice-Premier ministre Bülent Arinç. Parmi les interpellés figurent le PDG de la banque publique Halk Bankasi, Süleyman Aslan, des patrons, des hommes d'affaires ou des membres de l'AKP, le parti au pouvoir, dont le maire du très conservateur district stambouliote de Fatih, Mustafa Demir. Les fils des ministres de l'Intérieur Muammer Güler, de l'Economie Zafer Caglayan et de l'Environnement Erdogan Bayraktar ont également été interpellés, achevant de donner un tour très politique au scandale.

Tous sont soupçonnés de corruption active, de fraude ou de blanchiment d'argent dans trois enquêtes différentes ouvertes il y a plusieurs mois par le parquet d'Istanbul.

Guerre entre Erdogan et la confrérie de l'imam Gülen

Selon les détails qui ont filtré, la première enquête vise un homme d'affaires originaire d'Azerbaïdjan, Rezza Zarrab, suspecté d'avoir payé des pots de vin pour cacher certaines transactions, notamment des ventes illégales d'or à l'Iran sous embargo international, via la Halk Bankasi. Les deux autres enquêtes concernent le versement de dessous-de-table à des proches du gouvernement en marge de marchés publics immobiliers.

Ces arrestations ont créé une onde de choc dans le pays, où l'opposition a exigé la démission du gouvernement islamo-conservateur.

D'après des observateurs politiques, cette rafle dans des milieux proches du gouvernement a pour toile de fond une lutte de pouvoir entre le parti de Recep Tayyip Erdogan et une puissante confrérie de l'imam Fethullah Gülen, qui jouit de la réputation d’être aux commandes de la justice et de la police.

La confrérie de Gülen est en guerre contre l'AKP depuis la décision en novembre de fermer les nombreux établissements privés de soutien scolaire, importante source de revenus de la confrérie et devenus une véritable institution parallèle en Turquie.

Avec AFP

Première publication : 18/12/2013

  • ISLAM

    Turquie : des députées se présentent voilées au Parlement

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Turquie : le spectre des manifestations de juin ravivé par la mort d’un manifestant

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Turquie : les restrictions sur l'alcool entrent en vigueur, malgré les critiques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)