Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Boko Haram tue plusieurs civils dans l'attaque d'un marché dans le Nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

EUROPE

Vladimir Poutine déclare qu'il va gracier l'opposant Mikhaïl Khodorkovski

© AFP

Vidéo par Ksenia BOLCHAKOVA

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/12/2013

Le président russe a déclaré qu'il allait gracier Mikhaïl Khodorkovski. L'ancien oligarque et opposant est en prison depuis 10 ans pour "vol et escroquerie à grande échelle" et "évasion fiscale". Des accusations qu'il a toujours contestées.

La liberté est proche pour Mikhaïl Khodorkovski. Vladimir Poutine a déclaré, jeudi 19 décembre, qu'il s'apprêtait à gracier l'ex-magnat du pétrole Mikhaïl Khodorkovski. "Le décret de grâce sera signé très prochainement", a déclaré le président russe.

Selon lui, Mikhaïl Khodorkovski, en détention depuis 2003, a finalement écrit une demande de grâce, alors qu'il s'y était refusé jusqu'à présent. "Mikhaïl Borissovitch devait conformément à la loi écrire une demande, il ne le faisait pas mais tout récemment il a écrit cette lettre et s'est adressé à moi pour me demander sa grâce", a ainsi dit Vladimir Poutine. "Il a déjà passé plus de dix ans en détention, c'est une punition sérieuse, il invoque des circonstances d'ordre humanitaire - sa mère est malade - et j'estime que l'on peut prendre cette décision", a encore déclaré Vladimir Poutine.

Mais un des avocats de Mikhaïl Khodorkovski, Karina Moskalenko, a déclaré ne pas disposer des informations selon lesquelles l'ancien opposant aurait fait la demande de grâce. "Je ne peux pas confirmer ni démentir, nous n'avons pas d'information", a-t-elle déclaré à l'AFP.

Vladimir Poutine a fait ces déclarations après la fin d'une grande conférence de presse annuelle donnée jeudi à Moscou.

Avec AFP

Première publication : 19/12/2013

  • RUSSIE

    L'ex-magnat et opposant russe Khodorkovski voit sa peine de prison réduite de deux mois

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)