Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

Afrique

La procureure de la CPI demande le report du procès Kenyatta

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/12/2013

Fatou Bensouda, la procureure de la CPI en charge du procès du président kényan Uhuru Kenyatta, a demandé un report en raison d’une insuffisance de preuves. Kenyatta est poursuivi pour son rôle présumé dans les violences de 2007-2008.

Jeudi, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) Fatou Bensouda a effectué une demande de report du procès du président kényan Uhuru Kenyatta pour crimes contre l'humanité. Elle a estimé qu’elle n’avait plus suffisamment de preuves, à la suite de la défection de deux témoins.

"Après avoir soigneusement examiné les preuves dont je dispose et l'impact des deux retraits, je suis arrivée à la conclusion qu'actuellement le dossier de M. Kenyatta ne répond pas aux critères élevés en matière de preuves exigés à un procès", explique Fatou Bensouda dans un communiqué.

Le procès du président Kenyatta doit s’ouvrir le 5 février 2014. Il est poursuivi pour son rôle présumé lors des violences post-électorales en 2007-2008. Ces heurts avaient fait plus de 1 000 morts et plus de 600 000 déplacés.

Début décembre, un témoin avait révélé avoir livré un faux témoignage concernant un "événement crucial". Et selon Fatou Bensouda, un autre témoin à charge contre Kenyatta aurait finalement décidé de se retirer.

De multiples reports

"Il est donc nécessaire que je dispose de plus de temps pour obtenir des preuves supplémentaires, et décider si ces preuves permettent à mon bureau de répondre aux exigences en matière de preuves requises lors du procès", explique le document.

"C'est précisément à cause de notre dévouement et notre sens de la responsabilité envers les victimes que j'ai demandé plus de temps aux juges qui président ce cas pour prendre toutes les mesures possibles restantes afin de renforcer le dossier et veiller que justice soit faite à toutes les victimes", poursuit la procureure.

Les procès de M. Kenyatta et de son vice-président William Ruto, tous deux poursuivis pour leurs rôles présumés dans ces violences, ont été retardés à plusieurs reprises, notamment en raison de la rétractation de témoins mais aussi à la suite d’une campagne du Kenya pour reporter leurs procès.

Le procès de M. Ruto a débuté le 10 septembre.

Avec AFP

 

Première publication : 19/12/2013

  • DIPLOMATIE

    Londres accueille le président kenyan malgré son inculpation par la CPI

    En savoir plus

  • KENYA

    Uhuru Kenyatta prend officiellement ses fonctions de président du Kenya

    En savoir plus

  • KENYA

    Raila Odinga dépose un recours contre sa défaite à la présidentielle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)