Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Afrique

Attaque contre une base de l’ONU à Akobo

© AFP | Des soldats de la Minuss distribuent de l’eau à Juba

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/12/2013

Une base des Nations unies à Akobo, au Soudan du Sud, a été attaquée jeudi par des jeunes gens de l'ethnie Lou Nuer. Si elle ne peut pas fournir de bilan des victimes, l’ONU reste sans nouvelles de trois Casques bleus indiens de la Minuss.

L'entrée d'une base des Nations unies au Soudan du Sud a été forcée, jeudi 19 décembre, dans l'État de Jonglei, dans l'est du pays, a annoncé l'ONU, alors que de violents affrontements opposent différentes ethnies depuis dimanche dernier.

L’attaque, qui s'est produite dans la base d'Akobo, où des civils s'étaient réfugiés, a été menée par de jeunes membres de Lou Nuer, une ethnie dont est issue la majorité des partisans de l’ancien vice-président Riek Machar. "Il y a eu des combats" et l'ONU "craint des morts mais ne peut pas confirmer ni qui, ni combien" pour le moment, a précisé le porte-parole adjoint de l'ONU, Farhan Haq.

Les Nations unies ont précisé que trois Casques bleus indiens de la Mission de l'ONU au Soudan du Sud (Minuss) étaient pour l'heure portés disparus.

Farhan Haq a par ailleurs fait état "d'informations non confirmées" sur la mort de plusieurs étudiants, tués par les forces de sécurité à l'université de Juba, la capitale. Plusieurs centaines d'étudiants se trouvent toujours sur le campus de l'université et ont demandé la protection de la Minuss. De 2 500 à 5 000 civils ont eux aussi demandé à être placés sous protection onusienne dans un autre quartier de la ville, a indiqué Farhan Haq.

L’ONU "très inquiète" de la situation

Le secrétaire général adjoint de l'ONU, Jan Eliasson, a condamné l'attaque d'Akobo, se disant "très inquiet" de la dégradation de la situation dans l'État de Jonglei. "Il faut que les dirigeants sud-soudanais appellent au calme et à la suspension des hostilités", a-t-il déclaré à la presse, soulignant la nécessité d'un "dialogue politique".

Le Soudan du Sud est en proie à d'importantes tensions politiques depuis juillet et le limogeage du vice-président Riek Machar, par le président Salva Kiir, dont il est le principal adversaire politique. Depuis dimanche, des combats opposant des forces fidèles aux deux rivaux ont fait plus de 500 morts et 800 blessés, selon l'ONU.

Avec AFP

Première publication : 19/12/2013

  • SOUDAN DU SUD

    Exclusif : le chef rebelle Riek Machar appelle au renversement du président

    En savoir plus

  • SOUDAN DU SUD

    Des rebelles sud-soudanais s'emparent de la ville clé de Bor

    En savoir plus

  • SOUDAN DU SUD

    Des centaines de morts dans des affrontements à Juba

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)