Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 20/12/2013

De jeunes candidats pour le gouvernement tunisien

Au sommaire de cette édition : des jeunes Tunisiens présentent en ligne leur candidature pour le gouvernement ; un juge américain qualifie d’inconstitutionnelles les écoutes de la NSA ; et Google dévoile en vidéo quels ont été les sujets les plus recherchés sur le web en 2013.

DE JEUNES CANDIDATS POUR LE GOUVERNEMENT TUNISIEN

Othman Khaled a 29 ans. Sur sa page Facebook, cet architecte tunisien propose sa candidature au poste de ministre de l’Équipement et de l’aménagement du territoire dans un message adressé à Mehdi Jomaa, le nouveau Premier ministre chargé de nommer un gouvernement intérimaire.

Comme Othman, de nombreux jeunes Tunisiens ont mis en ligne leur CV ces derniers jours, en se disant prêt à servir leur pays en occupant une fonction officielle. Un mouvement lancé par Tarek Cheniti qui s’est porté candidat au poste de Premier ministre le week-end dernier alors que la Tunisie peinait encore à se trouver un chef de gouvernement. Ce blogueur de 34 ans estime en effet que trop de personnalités âgées dominent la scène politique locale qui, d’après lui, a besoin d’une cure de jouvence.

Un constat que partagent ces internautes qui considèrent avoir les compétences nécessaires pour diriger un cabinet. Des jeunes citoyens qui ont donc posté leur candidature sur des groupes Facebook comme celui-ci, tout en affirmant, pour la plupart d’entre eux, être prêts à travailler bénévolement pendant un an.

C’est le cas par exemple de l’activiste Bassem Bouguerra qui convoite le secrétariat d’Etat chargé de la réforme sécuritaire avec déjà plusieurs projets en tête. Il préconise par exemple de donner aux avocats et aux militants des droits de l’Homme libre accès aux centres de détention du pays.

Soukaina Ennaceur, une universitaire spécialiste en développement durable, propose, quant à elle, de mettre ses compétences au service du ministère de l’environnement.

S’estimant peu écoutés alors qu’ils ont été les fers de lance de la Révolution, ces jeunes Tunisiens souhaitent donc désormais endosser des responsabilités politiques. Un site baptisé « Jeunesse décide » est d’ailleurs en cours de construction pour regrouper les CV de ces citoyens disposés à rejoindre le gouvernement pour façonner le futur de leur pays.

 

LES ÉCOUTES DE LA NSA JUGÉES INCONSTITUTIONNELLES

C’est un revers important qu’a subi la NSA, lundi, après que Richard Leon, un juge d’un tribunal civil de Washington, a estimé que la collecte des métadonnées des Américains par l’agence de renseignement était sans doute inconstitutionnelle. Une décision justifiée dans un document de 68 pages disponible sur le site du New York Times dans lequel le juge Leon fustige des pratiques quasi-orwelliennes portant atteinte à la vie privée des citoyens. Un jugement immédiatement renvoyé en appel qui n’a pas manqué de faire réagir les utilisateurs des réseaux sociaux.

Et c’est d’ailleurs avec une joie non dissimulée qu’une partie de la Toile américaine a accueilli cette décision judiciaire. Des internautes qui applaudissent l’arrêt rendu par le juge Leon et qui évoquent une première victoire des citoyens face à la NSA même si pour beaucoup ce jugement ne constitue pas une réelle surprise. En effet, à l’image des auteurs de ces tweets, ils sont nombreux à affirmer qu’à leurs yeux, il ne faisait aucun doute que les pratiques de l’agence de renseignement étaient contraires à la loi…

Mais si l’inconstitutionnalité des méthodes employées par la NSA semble être une évidence pour une large frange du web local, certains s’interrogent de leur côté sur l’impact qu’aura ce jugement sur les pratiques de l’agence. Des utilisateurs des réseaux sociaux qui craignent que la décision du juge Leon ne fasse pas du tout évoluer la situation et qui assurent avec ironie que la surveillance des Américains par les autorités a toujours existé et existera toujours…

 

L’INFOGRAPHIE JOUR

Entre les repas, les boissons chaudes et les couchettes, il faut près de 78 000 hryvnias, soit environ 6 800 euros, pour permettre à 1000 manifestants ukrainiens de battre le pavé pendant une journée. Un calcul effectué par le site Newsplot.org qui présente, dans cette infographie, la dimension économique de la contestation pro-européenne dans le pays. Une infographie qui rappelle qu’au cours des deux premières semaines du mouvement, 600 000 hryvnias, soit plus 50 000 euros de donations ont été récoltés pour permettre aux manifestants de s’installer durablement sur la place de l’indépendance de Kiev.

 

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

« Personne ne devrait se retrouver ruiné après être tombé malade », c’est le message que Barack Obama a souhaité faire passer en publiant en ligne cette photo le montrant avec une pancarte défendant sa réforme de la santé. Ce cliché a été diffusé avec le hashtag #Getcovered qu’utilise la Maison Blanche sur les réseaux sociaux pour inciter les Américains à souscrire à une assurance maladie. Une image rapidement détournée par des détracteurs de l’Obamacare pour critiquer cette réforme, mais également par de nombreux plaisantins qui l’ont parodiée pour se moquer du président américain.


LE MONDE ONIRIQUE DE JEE YOUNG LEE

« Un homme qui se noie cherche à s'agripper, même à une paille de riz », dit un proverbe coréen dont s’est inspirée la photographe Jee Young Lee pour cette œuvre intitulée « I’ll be back ». La jeune artiste reprend en effet des fables et des contes issus dans la culture populaire de son pays pour mettre en scène ses états d’âme à travers ces installations qu’elle réalise elle-même dans un petit studio de Séoul. Une série de photos baptisée « Stage of Mind » qui va faire l’objet d’une exposition du 7 février au 7 mars prochain à l’Opiom Gallery d’Opio, dans le sud de la France.

 

VIDÉO DU JOUR

Une vidéo qui dévoile quels ont été les sujets les plus recherchés par les internautes sur Google lors de l'année écoulée. C'est ce que propose de découvrir la firme de Mountain View à travers son Zeitgeist 2013. Un clip qui compile tous les évènements marquants de cette année que les internautes pourront retrouver sur YouTube.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/07/2014 Réseaux sociaux

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

Au sommaire de cette édition: des célébrités créent la polémique en ligne en évoquant le conflit à Gaza ; la Toile américaine se mobilise pour un détenu condamné à perpétuité ;...

En savoir plus

29/07/2014 Réseaux sociaux

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

Au sommaire de cette édition : la Toile se mobilise pour les chrétiens d’Irak ; les internautes ghanéens militent pour plus de justice économique ; et un skateboarder pratique sa...

En savoir plus

28/07/2014 Réseaux sociaux

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

Au sommaire de cette édition : les internautes multiplient les initiatives pour réclamer la paix à Gaza ; le sort d’un ours blanc vivant en Argentine émeut la Toile ; et des...

En savoir plus

26/07/2014 Réseaux sociaux

"Tor", nouvelle cible de la NSA

Dernier rebondissement dans l’affaire des écoutes de la NSA : l’agence américaine s’intéresserait de très près à "Tor", un réseau décentralisé permettant de surfer sur la Toile...

En savoir plus

25/07/2014 Réseaux sociaux

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

Au sommaire de cette édition : un selfie pris dans le camp d’Auschwitz scandalise la Toile ; les internautes américains se mobilisent pour un petit garçon malade ; et des...

En savoir plus